Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culturel

Retour

22 octobre 2021

Valérie Maynard - vmaynard@lexismedia.ca

Rébecca Bucci en humour et en musique

À LA SALLE LE FOUTOIR LE 5 NOVEMBRE

2421rebecca bucci

©Laurence Rosset

Rébecca Bucci, une jeune humoriste à découvrir.

Artiste multidisciplinaire aux nombreux talents, Rébecca Bucci sera sur la scène du Foutoir le 5 novembre, à 20 h. Il s’agit d’un programme double auquel se greffera une autre humoriste, Claudia Lopez. Les deux humoristes fouleront ensuite la scène du Théâtre de la comédie, à Montréal, le 10 novembre.

« J'ai 27 ans et je suis une artiste du coin. Je vis dans le Vieux-Terrebonne et j'ai grandi sur l'île Saint-Jean. Je fais surtout des spectacles d'humour où je mélange musique et imitations », raconte-t-elle.

Rébecca Bucci compose aussi ses propres chansons humoristiques, elle est autrice et comédienne à ses heures, et fait de l’improvisation. « C'est le besoin de communiquer et d’entrer en relation avec les gens, et aussi l'envie d'apporter des réflexions qui sont au cœur de la grande majorité de mes créations. »

Enceinte de 29 semaines, la jeune femme a choisi de parler de sa grossesse, mieux encore de faire tourner les thématiques de son spectacle autour de sa grossesse, du fait de devenir mère et des réflexions portant sur sa propre enfance. « D'un point de vue féministe, je suis fière de devenir maman, de continuer à m'accomplir comme artiste et même de faire de cette expérience humaine une inspiration dans mes créations », dit-elle.

Pour réserver vos billets, rendez-vous sur le www.lepointdevente.com ou composez le 450 961-2547.

Capsules humoristiques et collectif d’écriture

Cet été, la MRC Les Moulins a présenté des capsules humoristiques « Découvrir Les Moulins », avec comme personnage central l’humoriste Rébecca Bucci pour promouvoir le tourisme dans la région. « Je suis en amour avec mon lieu d’origine. Mon âme est à Terrebonne. Quand on a été confiné, je me suis dit que si on apprenait à s’émerveiller un peu plus de ce qu’on a, on aurait moins besoin d’aller voir ailleurs ce qui se passe. »

Récemment, Rébecca a également participé à un collectif d’écriture pour le livre (V)égaux : vers un véganisme intersectionnel. Elle figure parmi les douze artistes, poètes, essayistes et philosophes qui cosignent cet ouvrage.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média