Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

02 novembre 2021

Pierre-Luc Chenel - redactionlarevue@lexismedia.ca

Une première médaille pour Steven Dubois

COUPE DU MONDE DE PATINAGE DE VITESSE

2521stevendubois

©International Skating Union

Steven Dubois à Nagoya, au Japon.

Steven Dubois a finalement brisé la glace. Le patineur de Lachenaie a remporté la médaille d’or au relais 5 000 mètres lors de la Coupe du monde de patinage de vitesse courte piste présentée à Nagoya, au Japon, du 29 au 31 octobre.

La course a été chaudement disputée, jusqu’au dernier centimètre. Étant le dernier patineur en lice, Dubois a réussi à obtenir la victoire grâce à un dépassement à l’extérieur avant le dernier virage et il a devancé le patineur chinois par 13 millièmes de seconde au fil d’arrivée. « J’avais vu le Chinois qui avait perdu pied dans l’échange d’avant, donc je savais qu’il n’était pas totalement en contrôle, a analysé le patineur. Je savais que j’avais les jambes, que je voulais et que je pouvais aller vite. J’ai attendu qu’il ralentisse un peu et j’ai vu un espace à l’extérieur et j’y suis allé. Je savais que si je restais 2e, il y avait le Hongrois qui arrivait vraiment vite. Dans le plan, on voulait y aller pour gagner. »

Contrairement à la fin de semaine dernière en Chine, Steven Dubois a participé à deux des trois distances individuelles. Il a enregistré la 4e place au 500 mètres, son meilleur résultat de la saison. Cependant, il a été pénalisé dans cette course. « Je pense que ça a super bien été, mieux que la semaine passée! J’ai tiré les meilleurs temps toute la fin de semaine au 500 mètres et je me sentais super bien. J’avais adopté une approche où le but, c’était de gagner la première course, mais dans le fond, le but, c’était d’y aller pour la victoire en finale. C’est comme ça que j’ai fait ma course, a-t-il décrit. J’ai été disqualifié en finale et, même si je ne suis pas complètement d’accord avec la décision, ce sont des choses qui arrivent en courte piste. Je retiens plein de belles choses et j’ai hâte de voir à quoi ça va ressembler les prochaines fois. »

L’athlète de 24 ans a conclu le 1 000 mètres au 22e rang. Il a vu son parcours prendre fin dans les qualifications avec une 3e place, alors que les deux premiers passaient au niveau suivant.

Le champion canadien est plus satisfait de ses résultats au Japon après avoir connu une fin de semaine difficile en Chine. Il est toujours à la recherche d’une première médaille individuelle, mais a confiance de l’obtenir bientôt. « J’ai vraiment travaillé sur mon tracé et je voulais me sentir en confiance en commençant la compétition. C’est ça qui manquait un peu en Chine, car il n’y a aucune journée où je me sentais bien. D’arriver en confiance ici, ça a fait une grosse différence dans la façon dont j’ai coursé, a mentionné Dubois. C’est sûr que ça me fatigue un peu [de ne pas avoir une médaille]. Je pense que j’ai mes attentes et je suis passé proche d’en avoir une en fin de semaine. Je crois que ça va venir en son temps, j’ai confiance. »

La prochaine coupe du monde de la saison aura lieu du 19 au 21 novembre à Debrecen, en Hongrie.

Une fin de course excitante!

Une fin de course excitante!

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média