Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culturel

Retour

06 novembre 2021

Valérie Maynard - vmaynard@lexismedia.ca

Les Fils du Facteur débarquent au Québec

2621fils du facteur

©M. Genoud

Les Fils du Facteur, dans l’ordre et dans le désordre, Émilien Colin (accordéon et keytar), Sacha Maffli (guitare et chant), Antoine Passard (percussions) et Olivier Raffin (claviers).

Les Fils du Facteur, un groupe suisse composé de quatre musiciens, débarquent au Québec ces jours-ci. La Revue s’est entretenue avec deux d’entre eux, Émilien Colin et Olivier Raffin. Discussion fort sympathique en direct d’une terrasse, quelque part en Suisse.

Les Fils du Facteur donnent dans la chanson française, mais suisse. Dans une bulle suspendue aux frontières de la pop électro intimiste, du rap provocateur et de la pop funky, ils proposent l’intentionnelle rencontre de la tradition et du futurisme. De passage au Québec pour un quatrième séjour, le groupe y présentera son spectacle dans plusieurs salles, dont celle de Terrebonne le 14 novembre. « C’est déjà l’hiver chez vous? On est déjà venus au Québec, on connaît bien votre hiver », lance l’un d’eux au téléphone, donnant le ton à une entrevue qui sera rigolote et sympathique et au cours de laquelle, vous vous en doutez bien, je ne saurai pas toujours lequel des deux me parle. « Nous sommes les fils du facteur. Chez vous, vous dites, je crois, le fils du laitier. Des enfants illégitimes. Ça veut dire qu’on ne se prend pas au sérieux », rigolent-ils.

Bleu Jeans Bleu et Coton ouaté

En 2019, le groupe a fait le Club Soda, à Montréal, en première partie de Bleu Jeans Bleu à l’occasion du Coup de cœur francophone. « On avait signé le contrat avant le succès de Coton ouaté. Mais une fois sur scène, c’était la folie. Quel coup de chance incroyable pour nous! » se remémore Émilien.

Cette énergie et cette douce folie du public québécois, c’est ce qui les séduit chaque fois qu’ils reviennent de ce côté-ci de l’Atlantique. « Les Québécois sont tellement chaleureux, sans jugement, contrairement à la France par exemple. Chez vous, c’est simple. On sent que les gens ont juste envie de passer un bon moment. C’est exactement pour ça qu’on fait de la musique. » Et les Québécois sont friands d’humour, ce qui n’est pas sans déplaire à nos amis suisses. « On a pas mal tourné en Suisse avant de venir au Canada, alors on s’attendait à devoir modifier nos blagues. Mais non, ça marche très bien, parfois mieux que chez nous! »

Le groupe compte deux albums en carrière, dont son plus récent, Jusqu’ici ça va, sorti en avril dernier en Europe et au Canada. Le spectacle qui sera présenté se veut un mélange de chansons et d’humour. « On rigole beaucoup sur scène et on raconte des histoires improvisées. On n’a jamais deux soirs pareils », note l’un. « Mais on ne fait pas que rire, on a aussi des chansons qui sont mélancoliques et tristes. Ce qu’on veut, c’est vivre un moment d’émotion. En fait, on cherche toujours une émotion. On veut rire et on veut pleurer », termine l’autre.

Les Fils du Facteur seront au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 14 novembre à 19 h 30. On peut se procurer des billets au theatreduvieuxterrebonne.com ou au 450 492-4777.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média