Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

08 novembre 2021

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

Balayages en règle pour Mathieu Traversy et Guillaume Tremblay

2621elections

Les maires Guillaume Tremblay, à Mascouche, et Mathieu Traversy, à Terrebonne, ont obtenu des mandats clairs des électeurs à la suite des élections municipales du dimanche 7 novembre.

Le nouveau maire de Terrebonne, Mathieu Traversy, et son homologue de Mascouche, Guillaume Tremblay, ont balayé avec des majorités écrasantes les élections municipales tenues le dimanche 7 novembre. Ils ont fait élire tous leurs candidats et candidates, prenant ainsi le contrôle unanime de leur conseil municipal respectif.   

Trois citoyens sur quatre votent Traversy

À la mairie, Mathieu Traversy, du Mouvement Terrebonne (MT), a obtenu 25 293 votes pour 76,1 % des suffrages, alors que le maire sortant, Marc-André Plante, de l’Alliance démocratique Terrebonne (ADT), en a amassé seulement 6 899 pour 20,8 % des voix. On est loin de ses 42 % de 2017. L’indépendant Simon Berleur, invisible pendant la campagne, n’a que 573 voix (1,7 %). La majorité de Mathieu Traversy est de 18 394 voix.

C’est un véritable raz-de-marée qui a déferlé sur Terrebonne. En effet, l’Équipe Traversy a balayé 16 quartiers sur 16. Voici les élus de cette formation avec leurs pourcentages d’appui et ceux de leurs opposants. Tous les élus sortants de l’ADT et les indépendants ont été défaits.

Quatre candidats du Mouvement Terrebonne ont amassé plus de 80 % du vote. Le champion est André Fontaine dans le district 12 avec 86,3 %, suivi de près par Marie-Ève Couturier dans le 6 avec 86 %, de Michel Corbeil dans le 14 avec 84,9 % et de Carl Miguel Maldonado dans le 8 avec 80 %. Ce dernier a d’ailleurs défait la conseillère indépendante Caroline Desbiens, qui a terminé avec 9,1 % des voix. Il a aussi décroché la plus importante majorité de la soirée chez les conseillers avec 1 934 voix d’avance sur Annie-Claude De Paoli de l’ADT, qui a obtenu le plus faible appui des électeurs pour l’ADT avec 9,7 %. Marie-Ève Couturier suit le conseiller Maldonado avec une majorité écrasante de 1 714 votes.

Tous les autres élus de l’Équipe Traversy ont obtenu plus de 60 % des appuis, sauf Vicky Mokas dans le 1, qui a néanmoins terminé avec un confortable 58,6 %, et Anna Guarnieri qui a obtenu 48,9 %, laquelle a ainsi facilement défait ses adversaires, le conseiller sortant indépendant Réal Leclerc (28,9 %) et Louise Arbour de l’ADT (20,7 %).

La conseillère Nathalie Lepage, élue dans le district 15 en 2017, l’a emporté aisément dans le 3, situé à La Plaine, son secteur de résidence.   

Chez les défaits, seuls trois candidats de l’ADT obtenu le tiers des appuis : Nathalie Bellavance dans le 2 (35,3 %), Serge Gagnon dans le 5 (33,1%) et Jacques Demers dans le 13 (33 %).

Chez les indépendants, Ève Duhamel est celle qui a fait le mieux avec 10 % dans le 1. La cheffe du Nouvel Élan Terrebonne, Valérie Quevillon, ne s’est pas vengée du départ de l’ex-conseiller Robert Morin. Elle n’a fait que 7,4 %, contre 77,8 % pour Morin.

À Mascouche, balayage Tremblay

À Mascouche, le maire Guillaume Tremblay, de Vision Démocratique de Mascouche (VDM), a remporté une victoire sans équivoque avec 82,2 % des appuis. Qui l’eut cru, c’est plus élevé qu’en 2017, alors qu’il avait amassé 76 %. Sa majorité est de 8 999 voix sur les indépendants François Collin (11,9 % des voix), Line Lavallée (2,6 %) et Flora Almeida Marlow (2 %). Les candidats Collin et Lavallée, qui avaient fait respectivement 17,5 % et 7 % en 2017, mordent la poussière pour la seconde fois.

Dans les quatre quartiers en élection, les candidats de VDM l’ont emporté aisément sur les indépendants qui leur faisaient face avec des pourcentages d’appui impressionnants. Bertrand Lefebvre dans le 5 a obtenu 72,2 %, Éric Ladouceur dans le 6 a dominé avec 81,5 %, l’ex-conseillère municipale de 2003 à 2013 Lise Gagnon, dans le 7, a remporté une victoire claire avec 79,7 % des voix, et Patricia Lebel a fait de même dans le 8 avec 83,8 %.

Dany Goulet, premier indépendant à s’annoncer dans la course, a fait 26,3 % dans le 5, le mieux chez les opposants à l’Équipe Guillaume Tremblay.

Rappelons que quatre candidats de VDM avaient été élus sans opposition : Michèle Demers (district 1), Eugène Jolicoeur (district 2), Anny Mailloux (district 3) et Darllie Pierre-Louis (district 4), qui est la première personne de couleur à faire sa place à table du conseil municipal. Elle en était à sa 3e campagne électorale, elle qui avait été défaite en 2009 avec Horizon Mascouche et en 2013 avec l’Équipe Luc Thériault.

Notons aussi que pour la première fois de son histoire, les femmes seront majoritaires au conseil municipal de Mascouche.

Commentaires

8 novembre 2021

Ginette Geoffrion

Je suis très fière de l'équipe VDM . J'offre mes Félicitations à Guillaume ainsi qu'à tous les élus du conseil municipal .

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média