Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culturel

Retour

10 novembre 2021

Valérie Maynard - vmaynard@lexismedia.ca

Diane Tell enfin à Terrebonne

2621diane tell

©Benjamin Decoin

Diane Tell s’installera ces jours-ci au Québec le temps d’une trentaine de spectacles.

Fébrile malgré la longue feuille de route qui la précède et les immenses succès qui ont ponctué sa carrière, Diane Tell revient s’installer au Québec tout l’automne, le temps de présenter une trentaine de spectacles. « J’ai vraiment très hâte. En même temps, je ne veux pas décevoir le public », dit-elle en direct de sa Suisse d’adoption.

Dites-nous, Madame Tell, chanterez-vous l’incontournable Si j’étais un homme, chanson-phare de votre carrière? « Je n’ai pas le choix », répond-elle en rigolant avant d’ajouter : « Cette chanson, je l’ai longtemps portée, mais maintenant, c’est elle qui me porte partout où je vais. »

La série de spectacles qui s’amorce ces jours-ci raconte l’histoire d’Haïku, le dernier opus de Tell, sorti en 2019. « Cette tournée, on aurait dû la démarrer en 2020, mais on a dû la reporter une fois, puis deux fois. Alors, vous imaginez combien on est contents d’enfin la faire », résume Mme Tell, reconnaissante aussi que tous les musiciens et techniciens associés au spectacle lui soient restés fidèles. « C’est la même gang, les mêmes producteurs… j’ai vraiment très hâte! » lance-t-elle.

Heureux mélange

Ce sont donc 32 dates qui sont noircies pour le moment au calendrier des spectacles en sol québécois, dont celui qui sera présenté au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 21 novembre. D’autres dates s’ajouteront au printemps et à l’été 2022, et qui mèneront cette fois l’artiste à Montréal et en Ontario.

Phénomène de la chanson au Québec dans les années 80, véritable icône des Francos de Montréal, habituée de tourner en France notamment, et enfin de retour sur scène au Québec, Diane Tell offrira ses plus grands classiques, entremêlés de chansons tirées de son album Haïku. Ce spectacle, simplement intitulé Haïku, elle le compare joliment à un gâteau quatre-quarts : une part de ses grands classiques, une part de ses nouvelles chansons, une part de musique acoustique et une part d’improvisation. « Je communique beaucoup avec le public, ce qui fait que mes concerts sont différents d’un soir à l’autre. On aime faire plaisir aux gens, alors on chante les chansons qu’ils nous demandent. »

Accompagnée de ses musiciens Alexandre Le Blanc et Julien Fillion, Tell offrira aussi dans son spectacle une place de choix à l’auteur-compositeur-interprète Serge Farley Fortin, un collaborateur de longue date, qui sera de la partie, avec en prime quelques chansons de son répertoire.

Diane Tell sera au Théâtre du Vieux-Terrebonne le 21 novembre à 19 h 30 dans le cadre d’une série de spectacles en sol québécois. On peut se procurer des billets au theatreduvieuxterrebonne.com ou au 450 492-4777.

2621diane tell2

©Photo: Benjamin Decoin

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média