Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

12 novembre 2021

Stéphane Fortier - sfortier@medialo.ca

Une entreprise de Mascouche réalise une première au Québec

2721couture

©Stéphane Fortier - La Revue

Jean-François Couture et des membres de son équipe, soit Hélène St-Jean, Sophia Longo et Mélanie Jasmin.

Signature Couture, entreprise basée à Mascouche, est devenue la première entreprise spécialisée en rénovation au Québec à être certifiée par le programme Mike Holmes.

Mike Holmes est un constructeur/entrepreneur canadien, homme d’affaires, investisseur et animateur de télévision (on a pu le voir sur CASA). Dans sa première série télévisée, Holmes on Homes, il a sauvé les propriétaires de rénovations qui ont mal tourné. Il a développé un programme unique d’inspection et de certification pour soutenir sa conviction que tout travail de rénovation ou de construction doit être réalisé à la perfection du premier coup. Ce programme, Holmes Approved Homes, qui se veut un gage de qualité pour les consommateurs, n’existait qu’au Canada anglais et aux États-Unis.

Depuis plusieurs années, Signature Couture et son président, Jean-François Couture, se sont forgé une solide réputation dans le domaine de la rénovation. Et l’équipe de Mike Holmes l’a remarqué, au point où elle lui a donné la première certification au Québec. « J’ai rencontré l’inspecteur en chef du programme et nous parlions le même langage en matière de qualité et de vérification légale, nous dit M. Couture. Nous devons enregistrer tous nos travaux de rénovation avec eux et ils font des suivis. Ils nous donnent des recommandations et des correctifs à apporter, s’il y a lieu. Ce programme contribue à sécuriser le client. »

Inspections

Jean-François Couture déplore l’absence d’inspections systématiques sur les chantiers du Québec. « D’abord, les inspections devraient relever des villes, comme cela se fait ailleurs au Canada. Les travaux doivent être inspectés avant la fermeture des murs. La Régie du bâtiment donne des permis à des entrepreneurs et prévoit, avec des règles établies, des amendes dans les cas de travaux mal exécutés. Elle économiserait bien du temps et de l’argent si des inspections rigoureuses étaient effectuées, selon Jean-François Couture. Même chose pour les métiers. La Commission de la construction du Québec (CCQ), qui délivre les cartes de compétence, devrait assurer un meilleur contrôle des professions, et les entrepreneurs, quant à eux, se doivent d’embaucher les gens les plus compétents en tout temps. »

Valoriser les métiers

Le président de Signature Couture regrette que des métiers comme charpentier, menuisier, ébéniste ou des métiers en maçonnerie ne soient pas plus valorisés comme choix de carrière. « Beaucoup vont passer deux ans au cégep et se retrouver avec pas grand-chose en fin de compte. Il y a pourtant de si beaux métiers à apprendre, dans lesquels les besoins sont grands et qui sont bien payés. Plusieurs DEP (diplômes d’études professionnelles) existent. Et il est dommage que certains s’y inscrivent un peu par dépit parce que cela n’a pas marché dans autre chose. C’est pourquoi il faut donner plus de valeur à ces programmes. Il y a de belles possibilités d’avancement. Moi, je suis un charpentier-menuisier et j’ai progressé au point où j’ai ma propre entreprise aujourd’hui, et homologuée par Mike Holmes, en plus », fait remarquer M. Couture.

Mentionnons qu’une autre entreprise de Mascouche, Timber Block, constructeur de maisons neuves, fait aussi partie du programme de Mike Holmes.   

À votre retraite, habiteriez-vous dans une résidence comme le 45 Nord ?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média