Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com Jytrouvetout.ca

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culturel

Retour

24 novembre 2021

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Lise Dion, plus attachante, plus drôle et authentique que jamais

2821dion

©Gilbert Fortier photo

Le public du TVT va retrouver la Lise Dion qu’il a toujours aimée.

Les 2 et 3 décembre, l’humoriste Lise Dion sera au Théâtre du Vieux-Terrebonne (TVT) avec son nouveau spectacle, Chu rendue là, et elle y sera avec tout son humour, toute son authenticité et son amour du public.

On peut certes dire de Lise Dion qu’elle est une habituée du TVT. Elle est y venue régulièrement non seulement pour ses propres spectacles, mais aussi à d’autres occasions. « Je viens voir les pièces qui sont présentées au cours de la saison estivale. Je suis venue voir Broue la dernière fois », relate-t-elle.

La tournée qu’elle a entreprise s’est arrêtée après 150 spectacles et elle est repartie pour 150 autres. Elle prendra fin en janvier 2023, et d’ici là, l’humoriste reviendra trois fois au TVT, en décembre 2022. « La pandémie m’a permis de prendre un an et demi de repos », admet-elle.     

Où en est-elle?

Son spectacle Chu rendue là se veut-il un bilan de son cheminement depuis les débuts de sa carrière? « Ce n’est pas à ma vie professionnelle que je fais allusion, mais plutôt à ce que j’ai compris avec le temps et à ce que j’ai perdu : ma mémoire, ma patience. Ce n’est pas un spectacle pour souligner mes 60 ans. J’y parle toutefois du célibat, pas facile pour une femme de 60 ans. C’est nouveau qu’il y en ait autant aujourd’hui. Beaucoup de couples se séparent après 25-30 ans. C’est ardu de trouver quelqu’un. On est beaucoup plus sélectives. Je parle aussi des efforts qu’on fait pour sauver nos couples, des rencontres pour refaire notre vie. Je peux vous dire que ce n’est pas évident, avoue-t-elle. Je parle aussi de la Floride, je suis moi-même une snowbird, et de ma difficulté avec l’anglais. Et j’ai aussi un numéro chanté. Bien souvent, les gens me parlent d’écrire mes mémoires; j’ai décidé de chanter mes 35 dernières années, en condensé évidemment. Ce n’est pas nouveau, j’ai toujours chanté pendant mes spectacles. »

Toucher les gens

Le public aime Lise Dion en grande partie parce qu’il se reconnaît en elle. « Les choses que je raconte, ça touche les gens parce que ça leur est arrivé ou ça leur arrive. Le public est fidèle. J’ai vendu plus d’un million de billets depuis mes quatre spectacles et quand la pandémie est arrivée, des gens qui avaient des billets pour des spectacles annulés ne voulaient pas s’en départir et n’ont pas voulu se faire rembourser. Ça, c’est de la fidélité », relève Lise Dion, qui est peinée quand des spectacles doivent être annulés. S’il arrivait qu’elle soit malade ou qu’un de ses genoux soit dans la glace, comme cela lui est arrivé avant la pandémie, elle ferait tout pour monter sur scène. « Je ne veux jamais décevoir le public », assure-t-elle.

Une membre de la famille

Les gens se sentent proches de Lise Dion. Pour eux, elle est comme un membre de la famille. « Lorsque je joue en région, les gens viennent m’inviter à prendre un café. Quand je sors de la salle, je pourrais facilement être invitée un peu partout. J’ai une complicité familiale avec le public », lance-t-elle. Le public se reconnaît en elle parce qu’elle est vraie. « Sur scène, je n’ai pas envie de raconter des histoires, j’ai envie d’être authentique, d’être vraie », de conclure l’artiste qui touche autant les hommes que les femmes.

Lise Dion sera au Théâtre du Vieux-Terrebonne les 2 et 3 décembre à 20 h. On peut se procurer des billets au theatreduvieuxterrebonne.com ou au 450 492-4777.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média