Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

24 novembre 2021

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

Un avenir économique radieux pour Terrebonne

LE REFLET ÉCONOMIQUE // REPORTAGE PUBLICITAIRE

TerrebonneTraversy

©François-Olivier Lauzière

Le maire Mathieu Traversy, alors candidat aux récentes élections municipales, en visite chez Portes de garage JS Bourassa, dans le parc industriel de Lachenaie.

Pour le maire Mathieu Traversy, Terrebonne est une terre économique fertile. Il veut une ville attractive et compétitive, et il entend bien s’assurer que la Municipalité y contribue en mobilisant et en concertant les forces vives du milieu.

Mobiliser le milieu

Le premier magistrat, élu récemment, tend la main au milieu économique pour que les investissements se réalisent dans la collaboration. En tête de liste, il songe à tenir un forum économique qui permettrait au monde des affaires et à la communauté civile d’échanger, et duquel se dégagerait un certain nombre de priorités.

Alors que le Québec se dirige vers une campagne électorale, ce forum pourrait se révéler une excellente tribune pour le milieu, pour qu’il puisse faire connaître ses besoins en transport collectif, en infrastructures de transport et en formation.

Publicité

Défiler pour continuer

« Je crois qu’il est possible de solidifier la collaboration entre les entreprises et le monde de l’éducation, par exemple. Cela pourrait s’exprimer par un raffermissement des liens entre l’industrie et notre centre de formation professionnelle et le cégep, notamment. La venue d’un campus universitaire offrant une gamme complète de programmes, ce qui est indispensable pour les jeunes d’ici, serait à l’ordre du jour », de confier le maire Traversy.

Plus d’ouverture

La revitalisation des artères commerciales représente une priorité pour la nouvelle administration. On parle ici du boulevard des Seigneurs, dont la rénovation figure déjà au calendrier, du boulevard Laurier par la suite et finalement de la montée Masson, dans un troisième temps. Selon M. Traversy, il est essentiel de doter ces artères de pistes cyclables et de trottoirs favorisant les transports actifs. Le besoin est encore plus criant dans le cas du boulevard Laurier.       

« Et par-dessus tout, il faudra mener ces projets avec plus de transparence et de visibilité. Au cours des dernières années, trop de projets, qu’ils soient privés ou municipaux, ont réalisés en catimini, créant des ressacs dans la population. Je pense ici à des projets dans Urbanova, dans les Jardins Angora et dans l’île Saint-Jean. Je crois que nous aurions tout à gagner à échanger sur ces projets pour qu’ils soient menés au profit de tous. Les citoyens, comme les promoteurs, vont y trouver leur compte », de préciser le premier magistrat. 

Se démarquer

Autre mot d’ordre : se démarquer. Le développement de l’économie doit passer par l’identification de créneaux qui assureront le développement non seulement des sept parcs industriels existants, mais aussi du nouveau parc industriel de 9 millions de pieds carrés situé au nord de l’autoroute 640 dans le secteur Lachenaie.   

« Il est possible pour nous de donner immédiatement un axe à ce parc industriel et nous croyons que les technologies environnementales offrent un fort potentiel. Elles sont en pleine émergence et l’occasion pour les industries de s’installer à deux pas du Complexe Enviro Connexion est remplie de possibilités, puisqu’on compte tout près une source de biométhane et de compost », rappelle le maire. La venue du fabricant de camions électriques Lion à Terrebonne montre bien qu’il est possible d’attirer à Terrebonne des industries de nature environnementale, juge M. Traversy.

« Nous comptons sur un patrimoine bâti et un vieux quartier exceptionnel qu’il faut protéger, sur une vie culturelle reconnue et une qualité de vie enviable. Nous avons tout pour réussir et attirer de nouvelles PME, mais aussi un certain nombre de sièges sociaux, créateurs d’emplois. Nous sommes la 10e ville en importance au Québec et nous n’en comptons pratiquement pas. Ce n’est pas normal. Terrebonne est une ville attractive et compétitive et il faut le faire savoir. C’est l’un des mandats que nous nous donnerons », de conclure Mathieu Traversy.

 

Ville de Terrebonne

775, rue Saint-Jean-Baptiste

Terrebonne (Québec)  J6W 1B5

Téléphone : 450 961-2001

www.ville.terrebonne.qc.ca

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média