Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

01 décembre 2021

Pierre-Luc Chenel - redactionlarevue@lexismedia.ca

Steven Dubois revient avec deux autres médailles

COUPE DU MONDE

2921steven dubois

©Rafal Oleksiewicz / Spreed Skating Canada

Steven Dubois

Steven Dubois a terminé le calendrier des coupes du monde de patinage de vitesse courte piste en récoltant une première médaille individuelle lors de l’événement présenté à Dordrecht, aux Pays-Bas, du 26 au 28 novembre.

Le patineur de Lachenaie a raflé la médaille d’argent au 500 mètres, ce qui lui confère le 7e rang du classement mondial sur cette distance et le 1er échelon chez les patineurs canadiens. Au 1 500 mètres, il a conclu en 5e place. « J’ai versé une larme ou deux! C’était très satisfaisant. Je suis vraiment passé proche plus tôt cette saison au Japon et ça m’a donné le goût de revenir en force, a dit Dubois au sujet de sa médaille d’argent. La fin de semaine passée, ça ne s’est pas tellement bien passé, mais toutes mes courses aujourd’hui se sont très bien passées, à part la finale du 1 500 mètres où j’ai fait une erreur. »

L’athlète de 24 ans attendait impatiemment cette première médaille, lui qui avait récolté seulement des médailles au relais. « J’aurais aimé avoir plus de médailles cette saison, c’est sûr, mais je suis vraiment satisfait de la façon dont j’ai coursé dans le 500 mètres et de ma médaille d’argent », a avoué celui qui est toujours à la recherche d’un commanditaire principal.

Relais

Publicité

Défiler pour continuer

Steven Dubois a participé aux deux relais avec ses compatriotes canadiens, gagnant la médaille d’argent au relais 5 000 mètres. Au relais mixte 2 000 mètres, l’équipe canadienne a terminé à la 5e place après avoir remporté la finale B. « Mes deux relais ont bien été. Au 5 000 mètres, on a aussi fait un super beau relais. Tous les gars ont été très solides jusqu’à la fin. On était en première position au dernier virage et j’ai perdu pied sur mon dernier croisé, car la glace s'est cassée, a-t-il mentionné. Ça nous place en 1re position au classement général. Finalement, je pense qu’on a prouvé qu’on peut faire quelque chose d’extraordinaire aux Jeux olympiques. »

Malgré un début de saison plus difficile, surtout lors des deux premières coupes du monde en Asie, l’entraîneur de Steven Dubois, Sébastien Cros, ne s’inquiétait pas : le patineur pouvait remonter au classement. Selon lui, c’est sur le plan mental et du côté de la confiance que ça s’est amélioré. « La confiance est revenue petit à petit. Il est tellement fort sur les départs et après ça, il faut croire en ses capacités. Il a eu de bons entraînements entre les coupes du monde 2 et 3 à Montréal. Une bonne course, une deuxième bonne course et finalement, la confiance est revenue, a expliqué l’entraîneur. C’est bien qu’il réussisse à finir sur une bonne note. Je pense que ça va le mettre dans une bonne dynamique pour la préparation finale d’ici les Jeux olympiques. »

Tout comme l’équipe canadienne de courte piste, Steven Dubois profitera d’une semaine de congé avant de retourner sur la patinoire en vue des Jeux olympiques de Pékin présentés en février.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média