Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

22 décembre 2021

Valérie Maynard - vmaynard@lexismedia.ca

Sylvain Racine accroche ses patins après 26 ans à la direction générale

TÉLÉVISION RÉGIONALE DES MOULINS

3221sylvain racine

©Valérie Maynard

Sylvain Racine quitte la direction générale de TVRM, poste qu’il occupe depuis 1995.

Sa formation, son métier, rien ne le prédisposait à choisir la voie de la télévision communautaire. Puis, en 1985, Sylvain Racine répond à une annonce publiée dans le journal La Revue et devient bénévole pour Télécâble des Mille-Îles. Retour sur cette belle aventure avec celui qui part aujourd’hui même, le 22 décembre, vers une retraite bien méritée.

À l’époque, Sylvain Racine travaillait en réfrigération industrielle et commerciale. Il a également été propriétaire d’un dépanneur avec sa femme, à Mascouche. « C’était aussi une époque où beaucoup de monde s’offrait pour devenir bénévole à la télé », se remémore-t-il.

C’est au 2e étage du 940, montée Masson que Sylvain Racine fait ses premières armes à la télé. « Je faisais de la diffusion chaque soir. Je voulais tout faire : la caméra, l’aiguillage, la sonorisation, l’éclairage et même la réalisation. »

Rapidement, il devient ami avec Yvon Durette et Thérèse Gamache, les fondateurs de Télécâble des Mille-Îles.

Publicité

Défiler pour continuer

De bénévole à directeur général

En 1994, l’entreprise est acquise par CF Câble et un an plus tard, Sylvain Racine devient le premier, et le seul à ce jour, directeur général de la Télévision Régionale des Moulins (TVRM), une décision qu’il a prise non sans d’abord y avoir longuement réfléchi. « Ce défi m’intéressait énormément, mais j’avais de jeunes enfants et en acceptant ce poste, je perdais la moitié du salaire que je gagnais en réfrigération. Puis, mon épouse m’a dit : "J’aime mieux qu’on réduise ton salaire et que tu vives heureux." Ça a été l’élément déclencheur de ma décision. »

D’un déménagement à l’autre, à travers ses batailles avec le CRTC, puis avec Vidéotron, pour ses revenus, puis ses heures de programmation originale, TVRM s’est peu à peu construite. Elle a même pris du galon grâce à l’implication de réalisateurs à la retraite venus de Radio-Canada et de Télé-Métropole. « Cette expertise parmi nos bénévoles nous a permis d’avoir une méthode de travail. Rapidement, tout le monde savait que des réalisateurs professionnels travaillaient chez nous. À un moment, on roulait avec 50 bénévoles par année », s’exclame M. Racine.

Télé-Bingo et pandémie

Après des années difficiles sur le plan des revenus, TVRM lance en 2010 le Télé-Bingo. « On l'a fait pendant un an et soudainement, on avait les revenus suffisants pour penser à aller chercher une hypothèque ». En 2013, TVRM devient propriétaire pour la première fois de son histoire. « Je pense que c’est ce dont je suis le plus fier, surtout qu’aujourd’hui, l’hypothèque est déjà remboursée à plus de la moitié. Cette bâtisse assure la pérennité de l’organisme », croit M. Racine. TVRM a aussi développé d’autres créneaux, comme les vidéos corporatives et la retransmission des conseils municipaux, ce qui lui a permis d’augmenter et surtout de diversifier ses sources de revenus.

Face à la pandémie et à son lot de contraintes, M. Racine demeure optimiste. « On réussit à maintenir la programmation avec le personnel en place. Depuis l’automne, on a commencé à ramener des bénévoles. On espère être capable de relancer tout ça. » Cependant, le plus important, estime-t-il, c’est que la pandémie est aussi venue montrer l’utilité de TVRM. « Nos nouvelles sur les centres de tests et sur les centres de vaccination étaient toujours à saveur locale. Notre télévision offre une voix à la communauté qu’elle n’aurait pas sans nous. »

L’après-TVRM

Fier de l’équipe qui se bâtit et se renouvelle depuis 26 ans, Sylvain Racine quitte la direction générale la tête haute et l’esprit en paix. « Je me suis préparé à ce moment depuis quelques années déjà. Et puis, je demeure au conseil d’administration pour assurer une bonne transition et la continuité », indique-t-il.

En poste depuis 20 ans, Marie-Thérèse Brousseau a été choisie pour succéder à Sylvain Racine.

 

Dans le diaporama ci-dessous

TVRM a amené Sylvain Racine à parcourir tous les endroits où la télévision communautaire a eu pignon sur rue au cours des 26 dernières années. Une sorte de pèlerinage qui a mené M. Racine à revoir les gens qui ont marqué son parcours, notamment les fondateurs de Télécâble des Mille-Îles, Yvon Durette et Thérèse Gamache.

©courtoisie

©courtoisie

©courtoisie

©courtoisie

©courtoisie

©courtoisie

©courtoisie

©courtoisie

©courtoisie

©courtoisie

©courtoisie

©courtoisie

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média