Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

29 décembre 2021

Mélanie Savage - msavage@lexismedia.ca

L’année de Guillaume Tremblay

PERSONNALITÉ 2021

3321personnalité1

©courtoisie

Le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, s’est particulièrement démarqué en 2021.

Un record d’investissements, une réélection facile, la vice-présidence de l’Union des municipalités du Québec et un poste important à la Communauté métropolitaine de Montréal : on peut dire que l’année 2021 a été celle du maire de Mascouche, Guillaume Tremblay.

Les bonnes nouvelles sont arrivées les unes après les autres à Mascouche cette année. Si le travail d’équipe est gage de succès, il n’en demeure pas moins que le premier magistrat s’est particulièrement signalé.

Au début de l’année, Guillaume Tremblay a été réélu au sein du conseil d’administration de l’Union des municipalités du Québec (UMQ) à titre de représentant de la couronne nord au caucus des municipalités de la métropole. Puis, en mai, il était élu à l’une des deux vice-présidences de l’UMQ. Rappelons que les membres de l’UMQ représentent quelque 85 % de la population et du territoire québécois. Plus récemment, M. Tremblay a vu son mandat de préfet de la MRC Les Moulins être renouvelé pour les deux prochaines années. Par la suite, on a appris que la Communauté métropolitaine de Montréal (CMM) lui confiait un important poste, celui de président de la Commission de l’habitation et de la cohésion sociale.

Mandat fort et investissements records

Publicité

Défiler pour continuer

Au-delà du politicien qui obtient visiblement la confiance de ses pairs, c’est aussi le maire apprécié de ses citoyens qui a brillé cette année. Guillaume Tremblay a de fait remporté les élections municipales avec, disons-le, facilité, lui qui a obtenu la faveur de 82,2 % de ces concitoyens et un troisième mandat. Un résultat encore plus élevé qu’en 2017, alors qu’il avait terminé avec 76 % des voix. Plus encore, son parti, Vision Démocratique de Mascouche, a fait élire tous ses candidats le 7 novembre, dont quatre par acclamation. Et le chef a respecté sa promesse : il a présenté une équipe paritaire.

3321personnalité2

©archives - Stéphane Fortier - La Revue

Guillaume Tremblay a été réélu au poste de maire de Mascouche avec une écrasante majorité des votes.

Des projets chers au maire sont en outre passés du papier à la réalité. Pensons notamment au parc métropolitain du Domaine-Seigneurial-de-Mascouche, dont la première phase a enfin été inaugurée en mai et qui permet d’espérer un avancement dans le projet du Domaine seigneurial lui-même. Le noyau villageois a aussi connu une effervescence cette année avec l’arrivée de nouveaux commerces, les travaux routiers, l’aménagement de la place publique permanente, le plan de verdissement.

Pendant ce temps, les investissements ont continué d’affluer, surtout dans le CentrOparc, que le premier magistrat voit déjà fièrement comme un pôle économique majeur dans la région. Et ce n’est pas sans fierté, lors du dépôt du budget de la Ville de Mascouche en décembre, qu’il a annoncé un nouveau record d’investissements dans sa municipalité : 446 M$ au 1er décembre 2021.

Guillaume Tremblay ne fait peut-être pas l’unanimité – quoiqu’à 82,2 %, presque – et il devra montrer aux citoyens qu’il est capable de décongestionner le réseau routier mascouchois dans les prochaines années, mais son CV de 2021 rayonne bien suffisamment pour que nous en fassions notre personnalité de l’année.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média