Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

05 janvier 2022

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Deux boxeurs terrebonniens iront aux championnats canadiens

3422boxeurs

©courtoisie

Nolann et Jacob Blais participeront aux Championnats canadiens de boxe amateur en mars à Montréal.

Jacob Blais, 17 ans (bientôt 18), et son frère cadet, Nolann, 14 ans (bientôt 15), participeront aux prochains Championnats canadiens de boxe amateur qui se dérouleront à Montréal en mars.  

Il s’agira d’une deuxième participation à cette compétition pour Jacob et d’une première pour Nolann. Pour avoir le privilège d’y participer, il leur fallait évidemment se classer aux provinciaux en décembre. Jacob s’est avéré le meilleur dans la catégorie des 67 kilos et Nolann, dans celle des 70 kilos. « J’ai moins de mérite étant donné qu’il n’y avait personne atteignant mon poids dans mon groupe », de préciser Nolann, qui est en effet assez costaud pour son âge.

Avant de se classer pour les championnats canadiens, les deux jeunes boxeurs montraient déjà un palmarès impressionnant. Ils sont tous les deux champions du Québec.

Boxeur tout en finesse

Publicité

Défiler pour continuer

Jacob Blais pratique la boxe depuis qu’il a 4 ans. « Mon père m’avait inscrit au karaté, mais je n’ai jamais été fou des katas. La boxe correspondait plus à mon style », affirme celui qui a aussi touché au baseball et à la natation. Comment entrevoit-il les championnats canadiens, lui qui a été déjà sacré champion auparavant? « La préparation n’est pas différente d’une compétition à l’autre. Nolann et moi sommes très bien encadrés par nos entraîneurs », de dire Jacob, qui s’entraîne cinq ou six fois par semaine à raison de 1 h 30 à 2 h chaque fois.

Jacob a un gabarit fort différent de son frère. « Je suis plus technique, j’ai une bonne portée et un bon synchronisme. Je suis plus stratégique, je dirais. »

Un fonceur

Nolann Blais, lui, est plus massif, plus carré que Jacob. Comme son aîné, il a lui aussi pratiqué le baseball, mais moins longtemps. Dès son tout jeune âge, il a rapidement suivi les traces de son frère. Et quel genre de boxeur est-il? « Je suis un petit pitbull, un fonceur et un assez bon encaisseur et, comme Jacob, je suis aussi stratégique », se définit-il. Nolann s’entraîne également entre 10 et 12 heures par semaine. « Ça exige de la discipline, beaucoup de discipline », commente-t-il.

Les deux boxeurs sont très reconnaissants envers leurs parents, qui les encouragent et les soutiennent constamment. « Ils font beaucoup de sacrifices pour nous », mentionne Nolann.

Et l’avenir? « Nous voulons tous les deux faire carrière dans la boxe », indique spontanément Jacob Blais. « Bien sûr, nous visons les Jeux olympiques de 2024 », répondent-ils au diapason. C’est ce qu’on leur souhaite.  

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média