Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

20 janvier 2022

La CCIM se réjouit de la réouverture des commerces le dimanche

3722reouverture

©archives - Stéphane Fortier - La Revue

Le président-directeur général de la CCIM, Pierre Berthiaume, bien qu’il se réjouisse de la réouverture des commerces le dimanche, espère d’autres assouplissements de la part du gouvernement, notamment à l’égard des restaurateurs.

La Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins (CCIM), au diapason avec la Fédération des chambres de commerce du Québec (FCCQ), se réjouit de la fin de la fermeture des commerces le dimanche et du couvre-feu, des mesures qui étaient en vigueur depuis le début de l’année 2022 à cause du variant Omicron, lequel a causé une 5e vague de la pandémie au Québec.

En plus de cette réouverture, de nombreux entrepreneurs et commerçants sont aussi soulagés de l’exemption accordée aux épiceries, aux pharmacies et aux plus petits commerces concernant le passeport vaccinal. « Nous sommes soulagés d’apprendre ces assouplissements qui nous laissent espérer un retour à la normale dans un futur plus ou moins proche. Les entreprises de la MRC Les Moulins ont besoin de leurs travailleurs et de leurs clients pour reprendre la relance entreprise avant l’apparition du variant Omicron», a mentionné Pierre Berthiaume, président-directeur général de la CCIM.

Bien que l’élargissement du passeport vaccinal à compter du 24 janvier constitue assurément un fardeau supplémentaire imposé aux commerces de plus de 1 500 m2, il n’en reste pas moins que la FCCQ constate que le gouvernement a entendu le message sur la difficulté d’application d’une telle mesure dans les petits commerces. Pour le milieu du commerce, l’exemption accordée aux épiceries et aux pharmacies est aussi la bienvenue. La FCCQ et la CCIM estiment maintenant que la prochaine étape passe par la réouverture des entreprises actuellement complètement fermées. Les salles à manger des restaurants, les salles de spectacle, les cinémas et les arénas, notamment, exigeaient déjà le passeport vaccinal et demeurent des lieux sécuritaires pour la clientèle, jugent la FCCQ et la CCIM. Il faut permettre aux dirigeants de ces établissements de prévoir leur réouverture et de les rassurer sur les événements prévus dans les prochaines semaines, qui sont présentement menacés d’annulation ou de report, terminent la Fédération et la Chambre. (SF)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média