Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Opinion

Retour

06 avril 2022

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

En vrac

LIBRE OPINION

Gilles Bordonado

Gilles Bordonado, éditeur et directeur du développement des affaires de La Revue.

C’est une de ces éditions où j’y vais en vrac. En ce 6 avril, ma chronique est une macédoine.

Une première signature

La nouvelle administration du maire Mathieu Traversy vient de franchir une première étape importante dans sa relation avec ses employés. En effet, comme vous pourrez le découvrir en page 12, la Ville de Terrebonne s’est entendue avec ses employés de piscine. C’est un petit syndicat, mais c’est tout de même une première entente signée, ce qui représente une bonne nouvelle en soi.

Persévérance scolaire

La Revue s’intéresse de près à la persévérance scolaire. Nous avons publié d’ailleurs un cahier spécial sur la chose en février. Les intervenants du milieu scolaire n’avaient pu, à cause d’une certaine pandémie, présenter ses grands ambassadeurs plus tôt cet hiver. Nous vous dévoilons, en page 6 de la présente édition, l’identité de ces jeunes persévérants qui méritent toute notre admiration. Bravo, mesdames et messieurs!

Solidarité

Notre collègue Valérie Maynard vous a présenté, il y a quelques semaines, un reportage poignant sur une maman d’originaire ukrainienne, résidente de la région, qui est allée chercher sa fille à la frontière de la Slovaquie. Saines et sauves, elles sont rentrées au Canada, où elles entendent demeurer.

Vous lirez, sur la page voisine de celle-ci, un grand appel à la mobilisation. En effet, la MRC Les Moulins accueille ces jours-ci dix réfugiés venant de ce pays en guerre. Les reportages présentés par les médias nationaux témoignent du terrible sort que subit ce peuple courageux. Je vous invite à faire preuve de générosité et à répondre à l’appel lancé par AMINATE et la Croix-Rouge.    

Beurrerie

Je suis un peu tombé des nues quand j’ai vu qu’il y avait une certaine mobilisation sur Facebook pour sauver l’édifice où logeait l’ex-brasserie Le Foyer à Mascouche. Selon l’historien Jean-Claude Coutu, l’édifice accueillait une beurrerie de 1901 à 1965 et une brasserie de 1972 à 2021.

Le Mascouchois que je suis depuis 1972 vous certifie que cet édifice en décrépitude totale est une cicatrice au cœur du Vieux-Mascouche. Sa façade est d’une laideur sans nom et ses belles fenêtres ont disparu depuis bien longtemps. Je ne vois pas un investisseur sensé mettre un sou pour sauver un tel édifice. Je crois comme plusieurs que la Ville doit s’assurer que le futur aménagement tienne compte de la proximité du Vieux-Mascouche et de sa voisine, la maison Chaput, propriété de la Ville, qui a une réelle valeur patrimoniale.

Une option intéressante aurait été que la Ville achète tout le coin et en fasse un vaste parc englobant la brasserie, la maison Chaput et le nouveau parc voisin, mais les coûts, avons-le, auraient été faramineux.

On en revient donc à deux questions posées dans cette même chronique par le passé : à quand une politique et des moyens financiers concrets de Québec pour protéger le patrimoine bâti et à quand des règles précises sur ce qui doit être protégé ou non? Dans le cas de cet édifice, j’avoue me questionner.

Mea culpa

En conclusion, je voudrais faire mon mea culpa. Dans la chronique de la semaine dernière portant sur le forum sur le transport collectif organisé dans l’est de la couronne nord, je disais regretter l’absence de représentants du gouvernement du Québec. C’était faux. Ils n’étaient pas absents. Ils étaient bel et bien présents.

En effet, tous les députés de la CAQ du sud de Lanaudière y étaient représentés. Un d’entre eux m’a souligné que le gouvernement et le premier ministre François Legault sont d’ailleurs très enthousiastes de la tenue de ce forum, auquel Québec entend bien participer. M. Legault, qui est député de L’Assomption, espère que la rencontre sera fructueuse et qu’elle apportera des propositions constructives.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média