Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

13 avril 2022

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Une grande marche de Terrebonne à Québec

« DEUX GROS QUI MARCHENT »

4822gros

©courtoisie

Benoit Ladouceur et Jean-Philippe Gravel se préparent à effectuer une marche de 265 km de Terrebonne à Québec.

Dans un projet qu’ils ont eux-mêmes baptisé Deux gros qui marchent, deux Terrebonniens dans la quarantaine, Jean-Philippe Gravel et Benoit Ladouceur, marcheront de Terrebonne à Québec du 1er au 11 juin.

À raison de 25 km par jour, les deux marcheurs arriveront sur la terrasse Dufferin, dans le Vieux-Québec, en début d’après-midi le 11 juin.

Mais pourquoi entreprendre un tel périple de 265 km? « L’idée de base est de se remettre en forme », lance Jean-Philippe Gravel spontanément. « On a commencé à marcher ensemble quelques jours et aussi chacun de notre côté », poursuit Benoit Ladouceur, que l'on connaît comme conseiller municipal à Terrebonne. « Marcher, ça donne du temps pour jaser. Et puis le livre de Jean Béliveau – pas le joueur de hockey, mais celui qui a fait le tour de la planète en marchant – nous a interpelés. On s’est dit que ça ne se pouvait pas de marcher de même. On a pris le goût de marcher tous les jours et on en a vu les bienfaits », exprime Jean-Philippe.

À l’automne 2020, les deux amis ont commencé à marcher de façon quotidienne et, en février dernier, ils ont décidé de frapper un grand coup : se rendre jusqu’à Québec. « Le projet s’est forgé tranquillement. On marche maintenant de 10 à 20 km par jour sans problème. Dire qu’avant, on avait de la difficulté à marcher 1 km sans être essoufflés », constate Benoit.    

D’autres bonnes raisons de marcher

Marcher pour se remettre en forme est déjà, en soi, une excellente raison, et les deux gros, comme ils se plaisent à se nommer, se disent que si leur exemple peut inciter d’autres personnes à s’y mettre, ils auront réalisé un autre bon coup. « Marcher, c’est facile et accessible. Nous, on a perdu 45 kilos chacun en s’y mettant », révèle Jean-Philippe.

Or, les deux gros ont aussi choisi de joindre l’utile à l’agréable en amassant des dons du public ainsi que des dons d’entreprises. « Tous les profits seront versés au Vaisseau d’Or des Moulins et au Centre de ressources pour hommes du sud de Lanaudière. C’est important dans notre projet de soutenir deux organismes communautaires de la MRC Les Moulins qui œuvrent directement dans les champs de la santé globale », souligne Benoit Ladouceur. « Nous faisons ainsi d’une pierre deux coups. Marcher est bon pour la santé mentale et physique, et les deux organismes œuvrent dans ces deux domaines », renchérit Jean-Philippe.

De marcher 25 km par jour ne devrait pas poser de problème, les deux amis sont maintenant habitués. Toutefois, de marcher 25 km quotidiennement pendant 11 jours d’affilée, ça… « Il y a un volet quête intérieure dans notre démarche. On ne s’inquiète pas. On ne craint pas le découragement. Au contraire, on est excités comme des enfants. Et puis, on ne sera pas seuls », note Jean-Philippe. En effet, Marie-Ève Huppé, la conjointe de Jean-Philippe, les accompagnera tout le long de la route avec un véhicule récréatif.  

Avec leur chandail aux couleurs du projet, il est fort possible que vous les ayez déjà croisés à Terrebonne au fil des mois. Aussi, c’est le sourire aux lèvres et sur un ton humoristique qu’ils ont créé une page Facebook, Deux gros qui marchent, il y a plus d’un an. Si vous souhaitez appuyer le projet, rendez-vous sur la page pour tous les détails ou écrivez à l’adresse suivante :

notretrajectoire@gmail.com.

Commentaires

13 avril 2022

Jacques SAVOYE

Ils ont la forme, pas les formes !

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média