Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

27 avril 2022

Valérie Maynard - vmaynard@lexismedia.ca

Tricentris devient une coopérative de solidarité

5022tricentris

©courtoisie

Une quarantaine d’employés travaillent à l’usine de Terrebonne.

Tricentris est devenu, en mars, une coopérative de solidarité. Ce changement de statut lui permettra de poursuivre ses services de tri, de transformation et de sensibilisation auprès de ses 234 municipalités membres.

Le passage à la coopérative était la suite logique pour cet organisme à but non lucratif qui a vu le jour à Lachute en 1998, assure le responsable des affaires publiques chez Tricentris, Grégory Pratte. « Notre objectif demeure le même, c’est-à-dire être une figure de proue autant en matière de tri des matières et de transformation du verre que dans la sensibilisation auprès de nos membres et des citoyens en général », ajoute-t-il. Ce changement de statut permet aux municipalités membres de Tricentris de signer des contrats de gré à gré avec l’organisme, et ce, même si la valeur de l’entente excède le seuil qui requiert habituellement un appel d’offres public.

La nouvelle coopérative entend également poursuivre ses efforts en vue d’améliorer les conditions de travail de ses quelque 300 employés, dont une quarantaine travaille à l’usine de Terrebonne. « C’est difficile de trouver de la main-d’œuvre. En ce moment, nous avons plusieurs postes de trieurs et de mécaniciens à pourvoir », souligne M. Pratte.

Plus de respect dans les bacs

Tricentris, ce n’est pas juste un centre de tri, précise M. Pratte. C’est aussi un ardent défenseur de la récupération qui s’est donné pour mission de contribuer à l’éducation des utilisateurs afin de les inciter à mettre plus de respect dans leur bac. Sa page Facebook constitue d’ailleurs un puissant outil d’information avec ses quelque 50 000 abonnés. « On est devenu la référence en la matière au Québec. La sensibilisation, c’est dans notre ADN », image-t-il.

Parmi les initiatives mises en place, mentionnons la pièce de théâtre Récup et Dragon, à ce jour présentée quelque 600 fois dans les écoles, ainsi que la nouvelle tournée Coach du Bac@$p>, offerte depuis le 24 mars aux municipalités qui en font la demande. « C’est une conférence-discussion durant laquelle je rencontre les citoyens pour parler avec eux et démystifier le contenu du bac de recyclable. On en profite aussi pour défaire des mythes », explique M. Pratte.

Ce dernier invite d’ailleurs les citoyens intéressés à contacter leurs municipalités pour demander le passage de la tournée. C’est gratuit pour les municipalités membres de Tricentris. « J’espère que Terrebonne et Mascouche me contacteront bientôt », lance-t-il en terminant.

5022tricentris front

©courtoisie

Les municipalités membres de Tricentris peuvent maintenant signer des contrats de gré à gré avec l’organisme, et ce, même si la valeur de l’entente excède le seuil qui requiert habituellement un appel d’offres public.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média