Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

01 mai 2022

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

Un Prix Lumières pour Fabelta

ASSOCIATION DE VITRERIE ET FENESTRATION DU QUÉBEC

5122fabelta1

©courtoisie

Représentant Fabelta, on reconnaît ici Philippe Larocque, directeur des opérations, Jennifer Lortie, directrice des ventes, et Patrice Lapointe, contrôleur financier, accompagnés de Frédéric Grondin, de Robover et administrateur à l’AVFQ.

Le manufacturier Fabelta, situé dans le parc industriel 640 de Terrebonne, s’est vu remettre un Prix Lumières à l’occasion de la 2e édition du concours des Prix Lumières de l’Association de vitrerie et fenestration du Québec (AVFQ).

Lors de cette soirée tenue à Québec le 21 avril, date du congrès annuel de l’AVFQ, sept Prix Lumières ont été remis à des entreprises s’étant démarquées par une de leurs réalisations entre le 1er janvier 2018 et le 1er décembre 2021.

Fabelta systèmes de fenestration a remporté le prix Lumières dans la catégorie « Projet résidentiel – multirésidentiel et copropriété » pour ses travaux au projet Central Parc Laval. Sis sur le boulevard le Carrefour, cet ensemble résidentiel de cinq tours compte 198 résidences locatives luxueuses sur 23 étages. Fabelta s’est fait remarquer pour ses assemblages de verre sur mesure s’harmonisant aux courbes de l’édifice, une première pour la compagnie. Ses fenêtres en aluminium offrent un haut rendement énergétique et une grande ouverture sur le paysage environnant.

5122fabelta2.jpg

©courtoisie

Une vue de la tour 1 du Central Parc Laval et de la tour 2, en construction.

« C’est avec gratitude que nous recevons ce prix. Nous remercions le Groupe Saroukan, Reliance Construction et la firme d’architecture Forme studio de leur vision et de leur audace dans la création de ce magnifique projet qui rayonne à travers l’industrie. C’est un honneur d’avoir votre confiance. Nous remercions aussi tous les membres de Fabelta et nos fournisseurs qui s’engagent avec passion et rigueur auprès de nos clients afin que nous poursuivions notre expansion », de souligner Jennifer Lortie, directrice des ventes de Fabelta.

La division multirésidentielle représente 50 % du chiffre d’affaires de la firme, qui réalise trois ou quatre projets du genre par an. Au Central Parc, elle a collaboré à la première tour, lauréate du prix, travaille sur la deuxième et espère collaborer aux suivantes. Le reste du chiffre d’affaires est constitué de projets résidentiels unifamiliaux, principalement de prestige, mais aussi de travaux plus modestes. 

L’entreprise a été fondée en 1957 par Roger Bouillon, qui lui a donné le nom de Fabelta pour « fabrication belge de travaux d’aluminium ». Elle a été acquise par Sylvie et Michel Desroches dans les années 1980. Ils ont déménagé l’entreprise à Terrebonne. Bien qu’ils soient aujourd’hui toujours actionnaires de la firme, ce sont leurs garçons Éric et Simon qui en assurent la gestion avec une solide équipe de direction. Fabelta, qui s’est installée dans de nouveaux locaux pendant la pandémie, compte maintenant 100 employés. Si elle souhaite attirer des travailleurs d’ici, les difficultés de recrutement la poussent à l’automatisation et au recrutement de travailleurs étrangers pour prospérer.

5122fabelta3

©courtoisie

La fenestration installée par Fabelta est complexe du fait que le bâtiment a des formes courbes.

5122fabelta4

©courtoisie

Les fenêtres du centre d’entraînement du complexe offrent une superbe vue extérieure.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média