Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

11 mai 2022

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

Vanico-Maronyx mise sur le respect

REFLET ÉCONOMIQUE - SPÉCIAL SALON DE L'EMPLOI

5222christine

©Gilles Bordonado

Charles-Antoine Gauvreau, vice-président de Vanico-Maronyx, et Christine Hayes, directrice des ressources humaines, posent ici dans l’usine de ce manufacturier de mobilier de salle de bain, de sanitaires en polymère et de comptoirs de quartz. Ses produits sont disponibles dans 125 boutiques de plomberie au Québec, en Ontario et aux États-Unis.

Se démarquer est le maître mot en cette période de rareté de main-d’œuvre et c’est ce à quoi s’attelle Vanico-Maronyx, implantée sur le boulevard de La Pinière à Terrebonne.

Née en 1980 de la fusion de deux entreprises, cette firme touche à trois secteurs complémentaires : mobilier de salle de bain de qualité supérieure,  sanitaires en polymère et comptoirs de quartz. Depuis son arrivée dans une nouvelle usine en janvier 2018, le chiffre d’affaires a progressé de 26 % et le nombre d’employés, de 10 % pour s’établir à 105, confie Charles-Antoine Gauvreau, vice-président de l’entreprise. Leader québécois dans son domaine, Vanico-Maronyx voit 20 % de ses produits prendre le chemin des États-Unis.

Agir rapidement

« La rareté de la main-d’œuvre nous touche comme tout le monde, mais nous nous sommes adaptés au nouveau marché du travail. Avant, nous pouvions piger dans une banque de CV pour pourvoir un poste. Ce n’est plus le cas. Nous rencontrons vite les candidats intéressés. Nous leur faisons faire le tour de l’usine et si l’intérêt est réciproque, nous les embauchons sur-le-champ. Nous les formons rapidement pour qu’ils apprécient nos façons de faire et nous demeurent fidèles. Nous comprenons que la jeune main-d’œuvre est plus mobile et c’est pour cela que nous travaillons fort à sa rétention », de noter Christine Hayes, directrice des ressources humaines de l’entreprise.

Sur le plan des avantages sociaux, celle-ci précise : « Nous offrons des salaires compétitifs à progression rapide, un bon régime d’assurances collectives, un programme de santé et sécurité au travail à point, un RÉER collectif, un bel environnement de travail, une grande cafétéria, des emplois respectant la conciliation travail-famille, un gym complet; tout ça parce que pour nous, c’est l’humain qui compte avant tout. Nous engageons des personnalités, des gens montrant une attitude qui se marie à notre mission. Nous leur offrons un programme de formation et de développement des compétences pour qu’ils puissent évoluer dans leur emploi. »

Une grande famille

« En se joignant à nous, un employé fait partie d’une grande famille. Il se joint à quelque chose de spécial. Nous fabriquons de beaux produits, ici, au Québec. Ça fait notre fierté et je crois que c’est valorisant pour notre équipe », d’ajouter Mme Hayes. Vanico-Maronyx, souligne la directrice des ressources humaines, s’inspire de trois valeurs mises de l’avant par son fondateur, Robert Gauvreau, 73 ans, toujours actif dans l’entreprise : la rigueur, la responsabilité, mais surtout, le respect. « Nous voulons que nos employés se sentent accueillis, soutenus et importants. Ce respect est sensible dans toutes nos actions et à tous les niveaux hiérarchiques, du président à l’atelier d’usine en passant par les employés de bureau et de recherche et développement. Nous misons sur une gestion de proximité ouverte et transparente », assure Mme Hayes.

Les employés ont une autre source de motivation pour offrir le meilleur d’eux-mêmes : ils possèdent 20 % de l’entreprise à travers une coopérative de travailleurs. « C’était essentiel pour M. Gauvreau qu’il se vive un partage de richesses. C’est dans notre ADN », de conclure la directrice.

Donc, avis est donné aux travailleurs déterminés cherchant une entreprise inspirante, Vanico-Maronyx vous ouvre ses portes. Ça tombe bien, elle sera au Salon de l’emploi des Moulins pour compléter ses effectifs.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média