Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Communautaire

Retour

14 mai 2022

Mégane Garceau - vero gauthier

16 têtes rasées amassent plus de 18 000 $

5222leucan3

Trois participants se font raser la tête.

C’est dans une ambiance festive et rassembleuse que 16 participants ont dit adieu à leurs cheveux pour la cause de Leucan. Le Défi têtes rasées relevé par l’équipe Linguistique Des Rives, le 29 avril, a permis d’amasser la généreuse somme de 18 782 $.

De grands rideaux rouges ouvrent, trois chaises sont placées sur la scène, le spectacle commence. En trio, les courageux participants ont enchaîné les coupes de cheveux tout au long de la soirée, accompagnés par la musique de Carl Miguel Maldonado, de Simon Morin et du bassiste William Ouellet. À la fois fébriles et excités, les jeunes arboraient fièrement leur nouvelle tête, rasée par le salon de coiffure Les Filles, devant un public ému. 

5222leucan1

L’équipe Linguistique Des Rives qui a participé au Défi têtes rasées Leucan.

Une symbolique forte

Au début de la soirée, une courte vidéo des témoignages et des motivations des participants a été diffusée. Les larmes aux yeux, le public a salué par des applaudissements la bravoure de ces jeunes. L’événement, qui rend hommage à tous les enfants malades, avait pour but d’amasser des fonds pour appuyer la recherche clinique contre les cancers pédiatriques. Parmi les parents, les amis et les familles qui remplissaient l’auditorium, l’organisateur, Jean-Claude Rancourt, enseignant d’anglais et coordonnateur du programme linguistique à l’école Des Rives, était de loin le plus fier de ces têtes dégarnies. « Ils ne l’ont pas fait parce que c’est la mode, mais parce que c’est pour une bonne cause », souligne-t-il.

5222leucan2

Jean-Claude Rancourt, enseignant, coordonnateur du programme de linguistique à l’école Des Rives et organisateur de l'événement.

Objectif dépassé

L’équipe Linguistique Des Rives a pris forme en raison d’une promesse faite par M. Rancourt à son élève Kelan Brière. Si Kelan se faisait raser la tête pour Leucan cette année encore, son enseignant dirait adieu à ses cheveux lui aussi. Ils s’étaient fixé un objectif de 10 000 $. Un montant largement dépassé grâce à la contribution et à la participation nombreuse des élèves. « C’est parti en fou, je ne pensais jamais me rendre là », dit-il, fraîchement rasé. L’événement n’a pas accueilli quatre participants comme le croyait au départ l’organisateur, mais seize, dont Michel Corbeil, conseiller du district 14 pour la Ville de Terrebonne. M. Corbeil tenait à mettre à profit sa chevelure pour cette cause honorable.

5222leucan4

Michel Corbeil, conseiller du district 14, a sacrifié sa chevelure pour la cause.

Que pensez-vous de l’approbation de l’agrandissement de l’hôpital par le gouvernement?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média