Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

18 mai 2022

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Kassandra Kanyiki, une championne mascouchoise à découvrir

CHEERLEADING ET NINJA WARRIOR

0122kanyiki1

©courtoisie

Kassandra Kanyiki a remporté les championnats du monde en cheerleading avec son équipe, les Notorious.

Kassandra Kanyiki est une jeune athlète mascouchoise qui, en avril, en remportant les championnats du monde de Cheerleading Large Coed niveau 5 à Orlando, en Floride, avec son équipe, les Notorious, a réalisé un rêve d’enfance.  

Kassandra a 16 ans et elle en rêvait depuis fort longtemps. « Je fais du cheerleading depuis que j’ai 5 ans et je rêve de remporter ces championnats depuis ce temps », dit-elle d’entrée de jeu. Son exploit est d’autant plus méritoire qu’elle se remettait d’une blessure aux ligaments du genou droit. Elle a dû subir une intervention chirurgicale en mars 2021. « Honnêtement, je croyais que je ne m’en sortirais pas », de confier la jeune athlète.

Kassandra s’entraîne au club Flyers All-Starz à Montréal à raison de deux entraînements de trois heures par semaine. Toute menue, mais en même temps toute en muscles, Kassandra adore le cheerleading. Son rôle est de faire les voltiges. « Ce que j’aime, ce sont les acrobaties. J’adore me faire propulser dans les airs et faire des figures », explique-t-elle. Et qu’est-ce qui a valu la victoire à son équipe en Floride? « La beauté et la synchronisation de nos figures. On présente un bon niveau de difficulté et on est beaux à voir aller. On donne un bon spectacle », résume-t-elle. Mais Kassandra n’a pas le sentiment d’avoir tout accompli dans sa discipline, et ce, même si elle a réalisé un rêve de petite fille. « C’est une victoire dans le niveau 5. Je veux aussi le refaire dans les niveaux 6 et 7 », souhaite la Mascouchoise.

0122kanyiki2

©Stéphane Fortier - La Revue

Kassandra Kanyiki excelle dans le sport et les études. Nul doute que l’avenir lui sourit.

Championnats mondiaux en Ninja Warrior

Comme si ce n’était pas assez, Kassandra est aussi championne dans la discipline que l’on nomme Ninja Warrior, un parcours d’obstacles notamment très populaire chez nos voisins du sud. La jeune fille, qui avait gagné les championnats provinciaux de Ninja Warrior en 2020, n'avait pu participer aux championnats mondiaux à cause de la pandémie, mais a réussi à se classer à nouveau cette année. Elle a pris le 3e rang au total de toutes les compétitions et elle participera aux championnats mondiaux des filles de 16 ans à Las Vegas du 21 au 23 juillet. « Je fais partie du club Voltizone à Mascouche et je m’y entraîne deux fois par semaine », révèle Kassandra.

Active comme pas une

Kassandra est une jeune fille qui, comme on dit, a la bougeotte. Elle est aussi bonne en gymnastique qu’en athlétisme (saut en longueur, en hauteur et bientôt, saut à la perche et course avec haies) et elle fait partie du Club d’athlétisme Lanaudière-Olympique. « Je vais tenter de me requalifier, de refaire mes temps pour les Jeux du Québec qui n'ont pas eu lieu à cause de la pandémie », espère-t-elle. Et ce n’est pas tout. « Je joue avec les Scorpions de l’école Armand-Corbeil en volley-ball scolaire », ajoute Kassandra, qui aimerait œuvrer dans le domaine de la santé un jour, peut-être comme ambulancière.

Décidément, Kassandra Kanyiki, qui est aussi très bonne à l’école, n’a pas le temps de s’ennuyer.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média