Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

01 juin 2022

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Le REM de l’Est aboutirait à Mascouche

FORUM SUR LA MOBILITÉ DANS L’EST

0322forum1

©Stéphane Fortier - La Revue

Denis Martin, maire de Deux-Montagnes, Sébastien Nadeau, maire de L’Assomption, Nicolas Dufour, maire de Repentigny, Valérie Plante, mairesse de Montréal, François Bonnardel, ministre des Transports, Mathieu Traversy, maire de Terrebonne, et Guillaume Tremblay, maire de Mascouche, étaient les principaux acteurs du Forum sur la mobilité.

Le très attendu Forum sur la mobilité, qui s’est tenu le 30 mai sous le thème La mobilité dans l'est, c'est à notre tour!, a convaincu les maires de la couronne nord que leurs demandes avaient enfin été entendues par le gouvernement du Québec. 

Si, en introduction de ce forum, plusieurs spécialistes de renom ont dressé un portrait précis de la situation des transports collectifs dans le sud de Lanaudière, le point culminant se voulait l’intervention attendue du ministre des Transports du Québec, François Bonnardel. Celui-ci a tenu les propos que les élus, particulièrement ceux de la MRC Les Moulins, souhaitaient entendre, notamment que le parcours du REM de l’Est aboutirait à Mascouche. « La congestion affecte les citoyens au quotidien et il était important de faire bouger les choses afin d’améliorer la mobilité dans le sud de Lanaudière », a d’abord précisé le ministre. « Ce projet est essentiel pour la qualité de vie des citoyens. Il est porteur pour le sud de Lanaudière, puisque les enjeux de mobilité sont très grands. L’analyse menée par le Réseau de transport métropolitain intégrera l’implantation du nouveau projet jusqu’à Mascouche afin de rentabiliser les infrastructures existantes. Les partenaires impliqués s’activeront à finaliser la planification et la conception du projet. Exo sera impliqué, car les enjeux du Train de l’Est seront fondamentaux dans toute la réflexion sur ce projet », a assuré M. Bonnardel.

0322forum2

©Stéphane Fortier - La Revue

Le ministre François Bonnardel en pleine discussion avec les maires Mathieu Traversy et Guillaume Tremblay.

D’autres projets

Parmi les autres projets évoqués, l’élargissement de la route 337, attendu depuis des années. « Ce projet franchira différentes étapes dans les prochaines semaines, dont la publication de l’appel d’offres pour la réalisation des travaux. De l’action est à prévoir sur le terrain dès cette année, et ce, jusqu’en 2024. Des démarches pour l’aménagement d’une voie réservée ont été entamées pour l’autoroute 25, direction nord, entre l’autoroute 440 à Laval et l’île Saint-Jean à Terrebonne », de révéler le ministre, qui a présenté – c’est une première – des corridors de transport collectif connectés et établis le long des principaux axes autoroutiers, dont deux sur toute la longueur de l’autoroute 640 et sur l’autoroute 40. « J’ai aussi mandaté le ministère de travailler à un projet de reconfiguration de l’échangeur 40/640. Il y a, chaque jour, plus de 200 000 véhicules qui l’empruntent. Une étude sera donc réalisée pour mettre en place les meilleures solutions pour cet échangeur, étude dont les résultats sont attendus en 2023. »

Le ministre a mentionné en outre une refonte du réseau d’autobus pour améliorer le service pour les gens du sud de Lanaudière, un élément abordé par plusieurs spécialistes en matinée, d’autant plus que la circulation locale est en forte croissance avec le télétravail, le vieillissement de la population et un retour progressif du trafic sur les autoroutes.

Pour l’avenir, exo étudiera avec les municipalités l’aménagement de voies de circulation réservées aux autobus sur la montée Masson à Mascouche et sur l’axe Laurier/Gascon/Moody à Terrebonne.

En collaboration avec Gilles Bordonado

******

Une solidarité payante

« Même les plus longs voyages débutent par un premier pas; je suis content de leur sensibilité à nos enjeux. Nous voyons ces annonces d’un très bon œil. L’objectif, c’est de redonner de la vigueur au Train de l’Est, d’effectuer une remise à jour profitable aux Moulinois. Aujourd’hui, on a la preuve que quand on se tient ensemble, on nous écoute. Le forum est une grande réussite », a déclaré Mathieu Traversy, préfet suppléant de la MRC Les Moulins et maire de Terrebonne. « On a senti une écoute aujourd’hui. Ces annonces font mon bonheur. Il faut repenser le Train de l’Est, cela, qu’il y ait le REM ou non. On mène ce combat depuis bien trop longtemps », croit Guillaume Tremblay, préfet de la MRC et maire de Mascouche.

« Le REM de l’Est est névralgique pour le développement économique de l’est de Montréal et la couronne nord. C’est simple, le transport collectif répond à toutes les questions », a déclaré Valérie Plante, mairesse de Montréal et présidente de la CMM.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média