Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

03 juin 2022

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Les Deux gros qui marchent en route vers Québec

0422gros1

©Stéphane Fortier - La Revue

Le départ des trois marcheurs depuis l’Île-des-Moulins en direction de Québec.

Le 1er juin marquait le départ de deux Terrebonniens, Jean-Philippe Gravel et Benoit Ladouceur, lesquels se font appeler les Deux gros qui marchent. Ils ont entrepris à pied un périple de 269 km de Terrebonne à Québec.  

Devant une foule de parents et d’amis, Jean-Philippe et Benoit, à l’instar des trois Mousquetaires, qui étaient quatre, étaient accompagnés de la conjointe de Jean-Philippe, Marie-Ève Huppé. « Je faisais plutôt de la course en ce qui me concerne et maintenant, j’ajoute la marche à ma palette », a commenté Mme Huppé avant le départ.

Miser sur la santé

On se rappellera qu’à l’automne 2020, les deux amis avaient commencé à marcher de façon quotidienne. En février dernier, ils se sont lancé un défi : se rendre jusqu’à Québec. « On le fait comme un défi personnel, mais aussi pour sensibiliser les gens à l’importance d’une bonne santé physique, soutient Benoit Ladouceur. Améliorer sa santé, c’est prolonger sa vie et conserver une vie de qualité. Chaque personne peut faire quelque chose pour améliorer sa santé. »

« Il y a plusieurs mois d’entraînement derrière ce défi. Dites-vous qu’on est gros, mais qu’avant aujourd’hui, on était encore plus gros », lance Jean-Philippe en riant.

Et le périple? « On suivra le Chemin du Roy jusqu’à la terrasse Dufferin à Québec, et l’arrivée est prévue le 11 juin entre 12 h et 14 h. On marchera 25 km par jour, soit entre 6 et 7 heures de marche quotidienne. C’est environ 13 à 14 minutes de marche du kilomètre », révèle Jean-Philippe.

Pour deux belles causes

Cette marche, en plus de s’avérer un défi personnel et un plaidoyer pour une meilleure santé, se veut une occasion d’amasser des fonds pour deux causes locales, soit Aide Homme, un centre de ressources pour hommes, et le Vaisseau d’Or (des Moulins), un groupe d’entraide en santé mentale.

Des représentants de ces organismes étaient d’ailleurs présents au départ des deux amis.

Tout le long du trajet, Ronald Ladouceur, le père de Benoit, suivra les marcheurs dans son motorisé, histoire de combler leurs besoins chemin faisant et d’assurer leur sécurité. La présence de Marie-Ève Huppé n’est pas non plus un hasard. Elle se veut aussi un genre d’ange gardien pour Jean-Philippe et Benoit, qui remercient au passage les commanditaires et partenaires de leur précieux appui.

On peut suivre le périple des Deux gros qui marchent sur leur page Facebook jusqu’au 11 juin.

0422gros2

©Stéphane Fortier - La Revue

Une marcheuse, Marie-Ève Huppé, et les Deux gros, comme ils se plaisent à se nommer, Jean-Philippe Gravel et Benoit Ladouceur, avec leur accompagnateur, Ronald Ladouceur.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média