Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

22 juin 2022

Stéphane Fortier - sfortier@medialo.ca

Tout s’en va vers le vert à Terrebonne, y compris l’économie

0522diner

©Stéphane Fortier - La Revue

Le maire de Terrebonne, Mathieu Traversy, a parlé d’environnement et d’économie lors du Dîner du maire à la CCIM.

Après le maire de Mascouche il y a quelques semaines, c’était au tour du maire de Terrebonne, Mathieu Traversy, de rendre visite à la Chambre de commerce et d’industrie des Moulins (CCIM), le 16 juin, pour le Dîner du maire. 

En présence de plus de 300 membres, de dignitaires et de personnalités politiques, le maire a dressé un bilan de ses premiers mois à la tête de la Ville et offert une perspective pour l'avenir. Avec son budget de 300 M$, ses multiples infrastructures et ses 1 200 employés, la Ville de Terrebonne compte parmi les 10 plus importantes villes au Québec. « Mais nos responsabilités s’étendent et nous espérons que les gouvernements entendront la voix des municipalités qui sont partantes pour les assumer avec des fonds pour bien les remplir, a d’abord indiqué Mathieu Traversy. Et ici, il y a beaucoup d’écoles à bâtir et si la tendance se maintient, nous aurions pour au moins 40 M$ à débourser pour des terrains. »

Écologie et économie

Développement économique, oui, mais durable et capable de répondre aux défis du réchauffement climatique. C’est pourquoi la création d’un Bureau de l’environnement était toute naturelle à Terrebonne. « Ici, nous avons un sérieux rattrapage à faire en matière d’électrification de notre flotte. Nous mettrons donc en place un programme accéléré d’électrification de nos véhicules, de bornes de recharge publiques, sans compter l’aide financière pour l’achat de bornes pour les citoyens », annonce-t-il.

Même le nouveau parc industriel dans le secteur Lachenaie sera un écoparc. « C’est une tendance, mais nous ne serons pas à sa remorque, nous serons à l’avant-garde avec un écoparc qui comprendra 30 % d’espaces naturels et de milieux humides protégés », dévoile le maire. Une stratégie de revalorisation commerciale sera également mise de l’avant.

Toujours en matière d’environnement, le déboisement sauvage, les pertes d’habitats fauniques et le remplissage des milieux humides, c’est terminé. « Et je suis très fier d’annoncer que le Golf Le Boisé fait partie de la liste des terrains de golf où aucun autre usage que le golf ou la conservation comme espace vert ne sera permis », de révéler Mathieu Traversy.

D’autres défis attendent l’administration municipale, comme le fait de régler une fois pour toutes les problèmes liés aux relations de travail. « Nous entendons également travailler sur une plus grande fluidité de la circulation et l’amélioration des services de transport collectif offerts à la population », promet le maire de Terrebonne en conclusion.

Avez-vous diminué votre production de déchets au cours des dernières années?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média