Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

29 juin 2022

Gilles Bordonado - gbordonado@lexismedia.ca

Les Moulinois qui vieillissent demeurent fidèles à la région

REFLET ÉCONOMIQUE - SPÉCIAL INVESTISSEMENTS ET HABITATION

0722condos

©courtoisie

Une vue de La Bourgade du Groupe Bourgouin.

Menée récemment par La Revue, l’analyse des données du recensement 2021 démontrait que la population moulinoise vieillit à une vitesse accélérée. La Revue s’est entretenue avec deux promoteurs importants de la région, Groupe Bourgouin à Terrebonne et Constructions Lacourse à Mascouche, lesquels confirment que ces aînés sont en effet de plus en plus nombreux et qu’ils demeurent fidèles à notre région.

Le manque de logements est criant dans la MRC Les Moulins, un phénomène qui touche l’ensemble de la Communauté métropolitaine de Montréal. Ce manque s’exprime en particulier chez les 55 ans et plus. « Les besoins sont bien réels. Nous accueillons essentiellement des gens dans la quarantaine avancée, dans la cinquantaine et des plus vieux dont les enfants ont grandi et qui ne veulent plus s’occuper d’une maison, d’un terrain et de tous les tracas associés à ça », de confier Guy Lacourse, l’un des promoteurs du Quartier 7 à deux pas de la Gare de Mascouche. D’une valeur globale de 200 M$, ce projet mené par Gestion Danam Lacourse connaît une forte popularité; 400 des 658 unités prévues sont déjà construites et vendues.

Même son de cloche au Groupe Bourgouin. Sylvie Gariépy, responsable des locations, note que les appartements disponibles au Cachemire 1, au Cachemire 2 et maintenant à La Bourgade, à lui seul un investissement de 22 M$, se sont envolés comme des petits pains chauds. « Nos locataires sont des gens de Terrebonne qui désirent demeurer à Terrebonne. Ils aiment la région, et leurs enfants s’y sont installés. Ce sont presque toutes des personnes de 55 ans et plus qui recherchent la qualité de vie qu’elles avaient dans leur maison. La plupart vivent ici en permanence, alors que d’autres partagent leur temps entre leur condo locatif et leur chalet ou leur condo dans le Sud », explique Mme Gariépy.

front Reflet

©courtoisie

Une vue du Quartier 7 de Mascouche.

Au diapason du marché, les deux promoteurs ajoutent que leurs locataires retraités ou préretraités recherchent la paix d’esprit et qu’ils ont les moyens de se l’offrir. Ils veulent être près de l’action, jouir de la proximité des parcs, des services et des autoroutes. Les résidents, seuls ou en couple, n’ont souvent qu’une voiture. Les arguments sont nombreux pour les attirer : le câble, les cinq électroménagers, le gym et la piscine. Les planchers de béton et le grand parc tout près attirent aussi l’attention pour le Groupe Bourgouin.

Des besoins grandissants

Les besoins continueront de grandir, puisque le recensement 2021 de Statistique Canada montre que 36 % des Moulinois avaient 50 ans et plus l’an dernier, une hausse de 7 % par rapport à 2011. Les 65 ans et plus représentaient 16 % de la population moulinoise en 2021, une hausse de près de 6,5 % depuis 2011. Notre MRC prend de l’âge plus vite que le Québec, les 65 ans et plus n’étant en hausse que de 4,7 % dans la province.

D’ailleurs, Guy Lacourse souligne que son groupe lancera d’ici quelques mois un autre projet, cette fois sur la place L’Esplanade. Quant au Groupe Bourgouin, il est propriétaire de nombreux terrains au bout de l’avenue Angora qui accueilleront de nouvelles unités d’habitation.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média