Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

01 juillet 2022

Mégane Garceau - mgarceau@lexismedia.ca

Le Groupe ADF modernise son usine

0822ADF

©Facebook du Groupe ADF

Le Groupe ADF a inauguré sa nouvelle chaîne de fabrication robotisée en présence du ministre de l’Économie et de l’Innovation, Pierre Fitzgibbon, et de la vice-présidente exécutive aux placements privés au sein d’Investissement Québec, Bicha Ngo.

Le Groupe ADF a inauguré, le 28 juin, sa toute nouvelle chaîne de fabrication robotisée en présence du député de Terrebonne, ministre de l'Économie et de l'Innovation et ministre responsable du Développement économique régional, Pierre Fitzgibbon, et de la vice-présidente exécutive aux placements privés au sein d’Investissement Québec, Bicha Ngo.

Le Groupe ADF, leader nord-américain en charpentes métalliques complexes et composantes d’acier lourdes, a implanté dans son usine une chaîne de production automatisée. Ce projet d’envergure va permettre d’optimiser l'efficience de l'entreprise en réduisant de 80 % le temps des activités liées à l'assemblage de poutres d'acier simple, y compris le soudage. Il comporte l'ajout d'un robot soudeur et d'équipements numériques ainsi que la modernisation des systèmes informatiques et des logiciels pour superviser la nouvelle chaîne de production. « Notre ambition a toujours été d’avoir les usines les plus modernes et productives en Amérique du Nord. C’est dans notre ADN! En investissant dans l’acquisition de nouvelles technologies robotiques, nous nous sommes donné les moyens et les capacités pour faire face aux enjeux et aux défis d’aujourd’hui et de demain », a déclaré l’entreprise sur sa page Facebook.

Investissement considérable

Pour appuyer l’entreprise terrebonnienne dans sa démarche de modernisation, le gouvernement du Québec lui a octroyé un prêt de 20 M$. De ce montant, 7,7 M$ proviennent du Fonds du développement économique, géré par Investissement Québec. Les 12,3 M$ restants sont issus des fonds propres d’Investissement Québec. Le coût total de réalisation s’élève à 31,5 M$. « Je suis heureux de soutenir ce beau projet pour le secteur industriel de Terrebonne. En investissant dans le numérique et la robotisation, le Groupe ADF va propulser sa productivité. C'est exactement le virage qu'on veut que nos entreprises prennent pour rendre notre industrie manufacturière plus concurrentielle et générer de la richesse pour tout le Québec », a déclaré par voie de communiqué le ministre Pierre Fitzgibbon.

L’entreprise, qui possède deux usines de production et des ateliers de peinture à Terrebonne et aux États-Unis, emploie 570 personnes, dont 330 au Québec.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média