Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

10 juillet 2022

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Un projet de 640 unités de logement à la place de l’hippodrome

0822hippodrome

©Stéphane Fortier - La Revue

:Les terrains de l’ancien hippodrome du secteur Lachenaie pourraient accueillir environ 640 unités d’habitation de typologies variées.

Le 13 juin avait lieu, à la salle La Québécoise, en présence d’une centaine de citoyens, la présentation du projet de construction résidentielle du secteur de l’hippodrome à Terrebonne.

La soirée a débuté par la présentation du processus d’élaboration du projet par Robert Morin, conseiller municipal du district 10, et Robert Chicoine, directeur de l'urbanisme durable à la Ville de Terrebonne.

Le plan d’aménagement d’ensemble (PAE) présenté ce soir-là, même s’il doit faire l’objet d’une approbation du conseil municipal, avait reçu, en septembre 2021, un avis préliminaire favorable du comité consultatif d’urbanisme. « En matière d’usage, on parle d’un projet d’habitations, d’hébergement telles des résidences collectives, par exemple des résidences pour personnes âgées, et de l’institutionnel, tels des parcs, des espaces verts, des services institutionnels et utilitaires », a indiqué Robert Chicoine. Et en matière de densité applicable? « On parle d’un minimum de 24 logements par hectare, soit plus ou moins 150 unités d’habitation, et d’un maximum de plus ou moins 640 unités d’habitation. »

Maisons de ville et multifamiliales

Claude Delage, développeur représentant la firme ACG, a ensuite présenté l’ensemble du projet. On parle donc de plus ou moins 640 unités d’habitation de typologies variées (maisons de ville, multifamiliales, 55 ans et plus), d’environ 0,7 hectare réservé à des fins de parc (± 12 % du site), de quelque 60 % de verdissement sur les lots à construire, d’un ratio de stationnement de 1,5 case par habitation, plus 10 % pour les visiteurs.

Inquiétudes

Plusieurs personnes se sont exprimées lors de la période de questions. Les questions portaient principalement sur l'impact sur la circulation (véhicules additionnels, circulation sur les chantiers). « Nous travaillerons en collaboration avec le développeur sur les études de circulation, et une gestion du chantier est convenue avant de commencer les travaux », a assuré Robert Chicoine. « En ce qui a trait à la question des égouts, a-t-il poursuivi, des planifications des infrastructures des égouts sont menées. » Concernant les refoulements ayant eu lieu par le passé, les représentants de la Ville rappellent que des pluies importantes avaient eu lieu dans le secteur, causant des refoulements d'égouts. La question du zonage a également été abordée lors de la rencontre.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média