Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

17 août 2022

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

De premiers Jeux du Canada et une médaille pour Annabelle Guay

1322annabelle

©courtoisie

Annabelle Guay, de Terrebonne, l’une des meilleures joueuses de l’Équipe du Québec aux Jeux du Canada.

La joueuse de balle rapide terrebonnienne Annabelle Guay en est à sa première participation aux Jeux du Canada, qui se sont mis en branle le 6 août à Niagara Falls, en Ontario. Son équipe y a d'ailleurs remporté la médaille d'argent.

Annabelle, 19 ans, évolue pour l’Équipe du Québec, et il y a deux ans, elle a été sélectionnée pour représenter la province lors de compétitions pancanadiennes, elle qui a déjà pris part à des compétitions internationales. « C’est ma première compétition d’envergure au Canada. Bien sûr, notre objectif était de décrocher une médaille, mais on doit affronter des équipes de fort calibre comme l’Ontario, la Colombie-Britannique et l’Alberta », nous dit Annabelle, d’entrée de jeu. « En ce qui me concerne, j’évolue au premier but et parfois comme voltigeur », précise-t-elle. Ses forces? « Je dirais que je suis une joueuse autant de moyenne que de puissance et je me débrouille assez bien en défensive », décrit-elle.        

Inscrite aux États-Unis

Ce sont ses talents en balle rapide, mais aussi ses excellents résultats scolaires qui ont valu à Annabelle son entrée au Weatherford College, au Texas. « J’entreprendrai ma deuxième année en General Sciences cet automne et j’entends poursuivre pour deux autres années à l’université, préférablement au Texas, mais ça peut aussi être ailleurs », révèle l’athlète qui joue dans la NJCAA (National Junior College Athletic Association) en softball aux États-Unis. Annabelle avait obtenu une bourse d’études complète. « Je n’ai rien à payer. L’institution paye ma nourriture, ma saison, mes vêtements, l’école », mentionne celle qui a déjà participé à des championnats du monde, notamment à San Francisco en 2017, du temps où elle jouait au baseball. « J’ai joué sept ans au baseball avant de me diriger vers la balle rapide », rappelle-t-elle. Elle a toujours représenté un exemple pour les filles qui veulent partager le losange avec les garçons et montrer qu’elles ont autant de talent qu’eux.

Il sera intéressant de suivre le cheminement d’Annabelle au cours des prochaines années.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média