Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

31 août 2022

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Connaître les besoins de Terrebonne et de Mascouche

TOURNÉE DE LA SECRÉTAIRE PARLEMENTAIRE DU MINISTRE DU LOGEMENT

1522logement

©courtoisie

La conseillère municipale Nathalie Lepage, présidente de la Commission du développement social et communautaire à la Ville de Terrebonne, et le maire Mathieu Traversy, ont accueilli Soraya Martinez Ferrada, secrétaire parlementaire du ministre du Logement à la Chambre des communes, Steve Clark.

La secrétaire parlementaire du ministre du Logement à la Chambre des communes, Soraya Martinez Ferrada, était dans la MRC Les Moulins, le 18 août, afin de rencontrer les élus et de voir quels sont les besoins en matière de logement.

Mme Martinez Ferrada a spécifié d’entrée de jeu qu’elle était en « mode écoute ». « Avant de proposer quelque programme que ce soit, il faut connaître les différents besoins. On veut s’assurer que les programmes qui seront mis de l’avant à l’intérieur du budget prévu vont répondre aux besoins des municipalités en matière de logement, dans son sens large, mais aussi en ce qui a trait aux logements sociaux et abordables et à l’accès à la propriété, ce que nous privilégions », mentionne la secrétaire parlementaire. Le logement est le pilier du développement économique, selon elle. À l’enveloppe de 72 G$ s’est ajoutée, en mars 2022, une somme de 9 G$ pour des programmes touchant le logement. Un des programmes s’appelle l’accélérateur de logements pour les municipalités. « Si on veut s’attaquer à la crise du logement, il faut évidemment augmenter le nombre de logements disponibles. Il faut donner aux municipalités les moyens d’amorcer cette réflexion », de dire Mme Martinez Ferrada.    

Terrebonne

Selon Soraya Martinez Ferrada, Terrebonne est en réflexion quant au développement de son territoire. « Il y a un potentiel de croissance important. À Terrebonne, on parle surtout d’une culture de propriétaires. Il n’y a pas de coop d’habitation à Terrebonne. Est-il possible d’envisager qu’il y en ait? Il faut aussi régler la question de la mobilité », fait-elle remarquer. Une fois les besoins connus, Mme Martinez Ferrada croit qu’il faut une rapidité et une flexibilité dans le financement.

Mascouche

À Mascouche, le maire Guillaume Tremblay veut favoriser le logement dans sa ville. « Nous sommes bien sûr ouverts au développement de logements sociaux et abordables et à la venue de coopératives d’habitation », tient à mentionner un porte-parole du cabinet du maire. Actuellement, le taux d’inoccupation est de 0,1 % à Mascouche; il est donc important d’accélérer l’accès au logement.   

Les programmes du ministère du Logement seront connus à l’automne, à la suite du dépôt du prochain budget fédéral.

1522logement2

©courtoisie

Darllie Pierre-Louis, conseillère municipale et membre de l’Office municipal d’habitation de Lanaudière Sud, Soraya Martinez Ferrada, secrétaire parlementaire du ministre du Logement à la Chambre des communes, et le maire de Mascouche, Guillaume Tremblay, étaient bien heureux des discussions sur le logement tenues lors d’une rencontre à l’hôtel de ville.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média