Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Municipal

Retour

04 septembre 2022

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Les citoyens ne lâchent pas le morceau

GOLF DES MOULINS

1722citoyens

©archives - Stéphane Fortier - La Revue

La conseillère municipale Marie-Ève Couturier au micro lors d’une rencontre d’information sur le développement de l’ancien Golf des Moulins.

Après plusieurs rencontres citoyennes, le dépôt d’un premier, puis d’un deuxième projet de règlement de zonage, une assemblée de consultation sur ces règlements et une opposition clairement manifestée par des citoyens du secteur concerné, a suivi la tenue d’un registre, en juin, lequel a recueilli assez de signatures pour justifier d’aller en référendum sur le projet d’aménagement de l’ancien Golf des Moulins, à Terrebonne.

Devant cette situation, la Ville de Terrebonne a décrété l’arrêt des procédures dans ce dossier.

Le 29 août, à la séance du conseil municipal, le comité de citoyens du Golf des Moulins a fait part de ses demandes pour l’acceptabilité sociale d’un éventuel projet de développement. La conseillère municipale du district 7 – Côte de Terrebonne, Marie-Ève Couturier, a pris connaissance de leurs revendications.

Case départ?

Pour Mme Couturier, on ne peut parler ici de retourner à la case départ dans le projet. « Il y a quand même un plan d’ensemble d’établi pour ce secteur et des critères à respecter. La page n’est pas complètement blanche. Le promoteur travaille actuellement à une troisième version du projet qui saura tenir compte de plusieurs revendications des citoyens, mais de là à dire que toutes leurs demandes seront prises en compte, je crois que chacun devra faire son bout de chemin et mettre de l’eau dans son vin », mentionne la conseillère.

Revendications

Le comité de citoyens du Golf des Moulins aimerait qu’une partie (T3-20) devienne un parc communautaire avec installations sportives. Un parc à chiens et une piste cyclable font aussi partie des revendications. Ajoutons à cela une zone tampon de 9 mètres avec barrière végétale pour les résidents des rues Maincourt, de Miramas et Simone-Berthiaume, adossées au golf. Une étude rigoureuse sur la circulation routière est demandée, de même que la priorisation du transport en commun avec des passages d’autobus plus fréquents. La densité d’habitations, pour le comité, doit respecter la moyenne établie par la ville, soit de 7,5 logements par hectare, donc un maximum de 121 habitations. Pour lutter contre les îlots de chaleur, les arbres matures devront être protégés et on aimerait qu’un espace soit réservé pour la construction d’un dépanneur sur la côte de Terrebonne.

Un nouveau projet devrait être présenté aux citoyens au cours de l’automne.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média