Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

19 septembre 2022

Stéphane Fortier - sfortier@medialo.ca

Un chez-soi tout neuf pour Positech Innovation

1922positech

©Stéphane Fortier - La Revue

Lors de l’inauguration du nouveau bâtiment de Positech Innovation à Terrebonne, la traditionnelle coupe du ruban a réuni Claude Robichaud, de la MRC Les Moulins, Carole Fleury, chargée de projets, André Beauchesne, président de l’entreprise, Maxime-Karl Gilbert, architecte, Christian Pimparé, de Mallette, et Vicky Mokas, mairesse suppléante de Terrebonne.

Positech Innovation a procédé à l’inauguration de son nouvel immeuble sur la rue Nationale à Terrebonne en présence de ses fidèles employés, de partenaires et de dignitaires, le 14 septembre. 

Le député sortant de Terrebonne et ministre de l’Économie et de l’Innovation du Québec, Pierre Fitzgibbon, était présent. Il trouvait important de venir saluer André Beauchesne, président de l’entreprise, et souhaitait visiter la nouvelle demeure de Positech.

Plus d’espace

Le bâtiment offre, avec l’étage, un espace de 9 300 pieds carrés. Il s’agit d’un investissement de 3,5 M$. « Dire qu’il y a 24 ans, j’ai commencé dans mon sous-sol », a lancé André Beauchesne. « Auparavant, nous louions un espace de 2 800 pieds carrés. Maintenant, nous profitons d’espaces plus grands et nous sommes propriétaires », a-t-il ajouté. 

Les onze employés ont toujours été traités aux petits soins chez Positech Innovation et là, ils peuvent profiter d’un vaste département de couture et d’une grande salle à manger. « Et avec notre table numérique CNC, nous sommes à la fine pointe de la technologie », a dit fièrement le président.

M. Beauchesne a pris le temps de remercier tous les partenaires qui lui ont permis de réaliser ce rêve d’enfin disposer de son propre bâtiment. « J’ai également la chance d’avoir une équipe formidable », a-t-il insisté. 

André Beauchesne a aussi apporté une précision importante : « Nous ne sommes pas une usine de fabrication de fauteuils roulants. Nous confectionnons des produits qui vont s’adapter à ces mêmes fauteuils roulants. » Il se réjouit qu’avec les années, l’entreprise ait fait montre de beaucoup d’innovation et qu’elle continue d’innover, parce que les besoins évoluent et la technologie des fauteuils roulants de même.

Que pensez-vous de l’offre d’achat de 11 M$ déposée par la Communauté métropolitaine de Montréal pour le golf Le Boisé?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média