Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

21 septembre 2022

Stéphane Fortier - sfortier@lexismedia.ca

Mascouche développera un site récréotouristique avec un partenaire

DOMAINE SEIGNEURIAL

1922manoir1

©archives

On entrevoit un avenir radieux pour les bâtiments du Domaine seigneurial, mais il faudra, d’abord, les protéger des intempéries de l’hiver qui s’en vient.

À la suite du processus d'appel d'intérêt lancé en mai, la Ville de Mascouche annonce qu'elle s’associe à Construction Vilan pour développer un projet récréotouristique au parc métropolitain du Domaine-Seigneurial-de-Mascouche.

La Ville de Mascouche entamera donc, avec l’entreprise de Terrebonne, des négociations pour la réalisation d’un projet récréotouristique d'envergure qui permettra la sauvegarde et la mise en valeur du patrimoine naturel et bâti dans le parc métropolitain du Domaine-Seigneurial-de-Mascouche, où l’on retrouve le moulin et la maison du meunier.

Le maire de Mascouche, Guillaume Trembaly, est très heureux de ce pas important réalisé dans la sauvegarde du site historique. « La proposition de Construction Vilan s'est démarquée en raison de son expertise en restauration patrimoniale, de son arrimage avec les intérêts de la Ville, et de sa volonté de développer un projet récréotouristique qui s'harmonisera avec le lieu et la nature qui l'entoure. J'ai confiance que nous avons trouvé en Vilan un partenaire de choix. Notre priorité est maintenant de protéger les bâtiments avant l’hiver », mentionne M. Tremblay. L’entente avec le promoteur devra se concrétiser d’ici le 31 décembre 2022 et inclure, justement, la protection des bâtiments pour l’hiver. « Il y a une belle sensibilité du promoteur à cet égard », fait remarquer le maire.

Détails à venir

Il faut rappeler ici que l'avis d'intérêt visait la sélection d’une entreprise avec laquelle la Ville serait en mesure de conclure une entente de gré à gré pour le développement optimal du secteur patrimonial et historique. Les projets récréotouristiques proposés pouvaient comprendre de l’hébergement, un spa, de la restauration, un hôtel ou toute autre activité complémentaire pouvant mettre en valeur le parc et ses atouts. Les projets devaient également montrer un potentiel de retombées fiscales et économiques pour la population mascouchoise, ce qui est le cas du projet sélectionné.

« On parle ici d’un projet porteur et d’avenir pour Mascouche », a assuré le maire lors de cette annonce à la séance du conseil municipal du 19 septembre. La Ville souhaite en effet réduire le poids des investissements pour la mise en valeur du Domaine seigneurial. « De plus, avec toutes les activités qui seront proposées, ça fera en sorte de prolonger le passage des visiteurs dans notre ville et ainsi « d’apporter des retombées économiques supplémentaires à notre municipalité », avance Guillaume Tremblay.

Et quand prévoit-on réaliser le projet? « Aucune date n’a encore été établie et tant que l’entente n’aura pas été officiellement conclue, vous comprendrez également qu’aucun chiffre ne peut être communiqué pour l’instant », de conclure le maire de Mascouche.

Tous les détails du projet de Construction Vilan seront dévoilés ultérieurement, mais chose certaine, tous se donnent comme objectif d’intégrer et de mettre en valeur le volet historique et patrimonial du Domaine seigneurial. 

Processus de sélection

Pas moins de sept soumissionnaires ont déposé une offre pour la réalisation d’un projet. Au comité d’évaluation, mandaté par le conseil municipal, on comptait des représentants du conseil municipal, des membres de la direction de la Ville de Mascouche, de la MRC Les Moulins, de la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins, ainsi que des citoyens.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média