Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Affaires

Retour

25 septembre 2022

Naomie Briand - nbriand@medialo.ca

Les gens d’affaires gonflés à bloc

COCKTAIL DE LA RENTRÉE DE LA CCIM

2022ccim1

©Naomie Briand - La Revue

L’équipe de la CCIM entame une année 2022-2023 déterminante.

C’était soir de grande rentrée pour les membres de la Chambre de commerce et d’industrie des Moulins (CCIM) le 21 septembre, au Club de Golf Le Mirage. Cette saison sera d’ailleurs marquée par deux anniversaires importants : le 350e anniversaire de la Ville de Terrebonne et les 10 ans de la fusion des anciennes chambres de Mascouche et de Terrebonne.

Le président de la CCIM, Julien Trussart, en a appelé à la collaboration de la communauté d’affaires pour faire du 350e un succès. « Trop longtemps, on a été gêné de dire qu’on était de Terrebonne, et on n’a pas à être gêné : c’est une super ville. La Corporation [des fêtes du 350e de la Ville de Terrebonne] fait un travail exemplaire pour lui redonner ses lettres de noblesse. »

Quant à Mascouche, M. Trussart a souligné le potentiel du développement récréotouristique à venir au Domaine seigneurial, un « grand projet » qui jouira d’une belle visibilité, a-t-il plaidé.

Enfin, le président a clos son discours d’ouverture en parlant du pôle universitaire, alors que Terrebonne fera partie de la course pour obtenir un premier campus universitaire digne de ce nom dans Lanaudière, un projet piloté par le Centre régional universitaire de Lanaudière (CRUL). Un dossier qui lui apparaît « primordial » pour la rétention des jeunes et la qualité de la main-d’œuvre.

10 ans de fusion

La soirée a été précédée de l’assemblée générale annuelle de l’organisme. Avec plus de 800 membres, la CCIM a dévoilé des revenus de 875 000 $, du jamais vu pour le président-directeur général, Pierre Berthiaume. Avec enthousiasme, il dit viser « le million de revenus d’ici deux ans », avec espoir d’atteindre le millier de membres.

La création d’une nouvelle aile consacrée à la vente de détail sera aussi un fait marquant. « On veut créer de saines habitudes de consommation chez nos citoyens pour encourager nos commerces de détail, qui ont eu la vie dure durant la pandémie », explique le PDG.

Autre anniversaire qui sera souligné en 2023 : la fusion des chambres de Mascouche et de Terrebonne, il y a 10 ans. De l’avis de Pierre Berthiaume, un « mal obligé » qui a mis fin aux doublons de cotisations au sein d’une seule et même MRC Les Moulins, tissée serrée. L’exercice a donné naissance à une CCIM qui s’impose désormais comme l’une des plus grandes chambres au Québec, à la fois commerciale et industrielle. Et qui a su prouver à ses membres, en pleine pandémie, qu’elle était bien plus qu’une simple organisation événementielle, mais bien un soutien essentiel à l’entrepreneuriat d’ici.

©Naomie Briand - La Revue

L’équipe de la CCIM entame une année 2022-2023 déterminante.

©Naomie Briand - La Revue

Le président de la Corporation des fêtes du 350e anniversaire de Terrebonne, André Shatskoff, était bien entouré lors du cocktail de la rentrée de la CCIM.

©Naomie Briand - La Revue

Les participants au lancement de la saison de la CCIM étaient tout sourire.

©Naomie Briand - La Revue

Gabriel Michaud, du cabinet du maire de Mascouche, en compagnie des conseillers Bertrand Lefebvre et Éric Ladouceur.

©Naomie Briand - La Revue

Le PDG de la CCIM, Pierre Berthiaume, lors de son allocution d’ouverture.

©Naomie Briand - La Revue

Des kiosques ont permis de découvrir des entreprises locales.

Que pensez-vous de l’offre d’achat de 11 M$ déposée par la Communauté métropolitaine de Montréal pour le golf Le Boisé?

Proposer votre sondage Voir les résultats

Propulsé par votre hebdomadaire local

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média