Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Culturel

Retour

27 septembre 2022

Naomie Briand - nbriand@medialo.ca

« Extraordinaire! »

FESTIVAL CHAPO

2022chapo1

©Sébastien Champagne

L’artiste Andy Giroux en pleine prestation.

« Extraordinaire », voilà le premier qualitatif venu à l’esprit du coorganisateur Frédéric Desmarais, au lendemain du Festival international d’amuseurs publics CHAPO. Une édition qui a une fois de plus enflammé le Vieux-Mascouche, attirant plus de 10 000 festivaliers.

« Dix mille, réaliste. Douze mille, fantaisiste », de dire en riant le coorganisateur, mieux connu sous le nom de Fredo le magicien. Seule ombre au tableau : la pluie a forcé l’annulation des activités prévues le dimanche 18 septembre.

Qu’à cela ne tienne, les festivaliers sont repartis ravis, et les artistes aussi. « Ils veulent revenir l’an prochain. » Habitués à se produire dans de grandes villes, ils se disent charmés par les rues plus étroites et l’intimité que cela crée avec le public.

2022chapo2

©Sébastien Champagne

Jamye La Luna en a mis plein les yeux aux festivaliers qui se sont déplacés en soirée.

Les coups de cœur de cette édition? Alakazam, un artiste de l’Australie, un « vrai gars de rue », de préciser Frédéric Desmarais. Le Québec n’était pas en reste avec Andy Giroux, un amuseur qui a fait le tour du monde avec sa barbe et son anneau géant. « C’est à la limite romantique », estime l’organisateur quand il voit cet artiste se produire.

Des commerces aux petits oiseaux

Les commerçants du noyau villageois de Mascouche ont fait de bonnes affaires les 16 et 17 septembre. « Les restaurants n’avaient plus de bouffe! C’est un coup de circuit pour tout le monde », estime M. Desmarais, en précisant que le restaurant Byg’s était à une pièce de viande de devoir fermer.

2022chapo3

©Naomie Briand - La Revue

La terrasse de L’Albatros était un endroit parfait pour apprécier la performance de Cate Great.

Vérification faite sur Facebook, la brasserie artisanale L’Albatros a dû donner congé à ses employés le dimanche pour leur permettre de souffler un peu. « On n’a plus rien, sauf de la bière. Notre staff a eu deux grosses journées et a besoin de repos », peut-on lire sur la page de l’établissement.

Tout cela augure bien pour l’an prochain, puisque c’est confirmé : le Festival CHAPO sera de retour en 2023, au grand plaisir de tous.

2022chapo4

©Sébastien Champagne

Pogo Fred détient une multitude de records du monde Guinness pour ses cascades de bâton sauteur.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média