Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

04 octobre 2022

Jean-Marc Gilbert - jmgilbert@lexismedia.ca

Bons troisièmes, des solidaires fiers de leur campagne

1722qs-1

©courtoisie

Nadia Poirier

À l’image des résultats provinciaux, les candidats de Québec solidaire (QS) ont terminé au troisième rang dans les circonscriptions de Terrebonne, de Masson et de Les Plaines, derrière la CAQ et le PQ.

Sachant d’avance qu’il serait difficile de contrer « la machine ministérielle de Pierre Fitzgibbon », Nadia Poirier s’est dite heureuse d’avoir obtenu la confiance de 5 309 électeurs, pour 12,9 % des votes. « C’est à l’image des échos que j’avais sur le terrain. Je suis très à l’aise avec ce résultat », affirme-t-elle. Mais ce qu’elle a apprécié le plus de sa première campagne électorale, c’est que celle-ci s’est faite dans l’harmonie à l’échelle locale. « Il n’y avait pas d’animosité, pas de méchanceté. Les autres candidats n’étaient pas vraiment des adversaires », souligne-t-elle, précisant qu’ils sont tous animés du désir de bien servir les citoyens. Sur un ton blagueur, elle a ajouté avoir appris que « 90 pancartes, ce n’est pas assez pour couvrir Terrebonne ».

Chose certaine, elle espère bien avoir l’occasion de se représenter sous la bannière de Québec solidaire lors du scrutin de 2026.

Emile bellerose simard

Émile Bellerose-Simard

La « résistance » avant la « croissance »
Émile Bellerose-Simard et Richard Jr Leblanc, représentant respectivement Masson et Les Plaines, avaient tous deux récolté environ 13 % des suffrages exprimés au moment d’écrire ces lignes, vers minuit mardi, alors que les résultats de quelques bureaux de vote n’avaient pas été comptabilisés.

Âgé de 18 ans, M. Bellerose-Simard dit qu’il se souviendra toute sa vie de cette première expérience en politique active. Il admet que lors de son porte-à-porte, certains étaient surpris de son âge, mais que plusieurs étaient « contents de voir qu’il y a une relève, une nouvelle ère qui arrive en politique ». Jugeant que son parti a fait quelques gains et quelques pertes, il est d’avis que Québec solidaire « reviendra plus fort dans quatre ans » et prendra « de « l’expansion ».

Des propos qui rejoignent directement ceux du candidat de Les Plaines, Richard Jr Leblanc. « C’était davantage une campagne de résistance que de croissance. Nous n’avons pas eu la croissance espérée, mais nous sommes le parti d’opposition qui a le plus résisté à la vague caquiste », a fait valoir ce dernier.

En guise de comparatif, lors du scrutin de 2018, Québec solidaire avait recueilli 12,9 % des voix dans Terrebonne, 13,4 % dans Masson et 13,9 % dans Les Plaines.

1722qs-2

©courtoisie

Richard Jr Leblanc

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média