Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Politique

Retour

06 octobre 2022

Luc Thériault dénonce l’abandon des travailleurs

RETARD DE LA RÉFORME DE L’ASSURANCE-EMPLOI

2122chomage

©courtoisie

Le député de Montcalm, Luc Thériault, croit que le gouvernement fédéral abandonne des milliers de travailleurs en refusant de réformer l’assurance-emploi.

Luc Thériault, député de Montcalm, dénonce que le gouvernement fédéral abandonne encore une fois des milliers de travailleurs en renonçant à une réforme de l’assurance-emploi.

Le 25 septembre, les mesures temporaires mises en place pendant la pandémie, qui allégeaient les critères d’admissibilité et reflétaient davantage la réalité des travailleurs, ont pris fin. Puisque le gouvernement n’a pas légiféré, « nous sommes retournés à l’ancien régime inadéquat », précise M. Thériault. Celui-ci réclame une réforme globale et immédiate du programme, ainsi que la prolongation des mesures temporaires afin de soutenir adéquatement les travailleurs. « Ces mesures temporaires avaient été mises en place parce que le programme d’assurance-emploi est plein de trous et de lacunes. Un retour aux anciennes mesures signifie que six travailleurs sur dix n’auront pas accès aux prestations. Le programme doit être revu en profondeur maintenant », affirme le député.

À quand une réforme?

De nombreux groupes de défense des travailleurs et syndicats interpellent le gouvernement fédéral depuis la fin de l’été pour demander une prolongation des mesures temporaires, lui qui promet pourtant une réforme de l’assurance-emploi depuis 2015. « Ça fait sept ans que la ministre rencontre des travailleurs qui ont cotisé toute leur vie et qui se retrouvent sans un sou. C’est inacceptable! Personne ne devrait pâtir parce qu’elle n’a pas fait son travail. Les problèmes et les solutions sont connus, alors à quand la réforme? La ministre a tout simplement décidé d’abandonner son propre mandat et les travailleurs au passage. Il faut en urgence prolonger les mesures d’allègements et réformer les programmes », conclut Luc Thériault. (SF)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média