Carrières dans votre région Guide resto Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Sports

Retour

22 novembre 2022

Stéphane Fortier - sfortier@medialo.ca

Jade Bordeleau figure parmi l’élite en soccer

ELLE A PRIS PART À LA COUPE DU MONDE

2822bordeleau

©courtoisie

Jade Bordeleau est une athlète élite au soccer, comme l’ont été d’autres membres de sa famille au hockey.

Parmi les quatre Québécoises qui ont participé avec Équipe Canada à la Coupe du monde de soccer U-17, laquelle se tenait du 11 au 30 octobre en Inde, on retrouvait la Terrebonnienne Jade Bordeleau, issue d’une famille d’athlètes.

Le grand-père de Jade, Paulin Bordeleau, a joué dans la Ligue nationale de hockey dans les années 1970. Son père, Sébastien Bordeleau, y a évolué sept ans, disputant entre autres des parties de trois saisons avec les Canadiens de Montréal. Son frère, Thomas, a déjà joué quelques matchs avec les Sharks de San Jose la saison dernière. « Mais moi, c’est le soccer qui m’intéressait. Je n’ai jamais joué au hockey », lance celle qui a commencé à pratiquer le soccer à 4 ans à Mascouche.

Comment s’est passée la Coupe du monde pour la jeune femme de 17 ans? « Notre défaite contre le Japon nous a empêchées de nous rendre en quarts de finale. Je n’ai pas beaucoup joué, mais quand j’ai sauté sur le terrain, j’ai adoré ça. C’est une expérience incroyable, mais je crois sincèrement qu’on aurait au moins dû se rendre en quarts de finale », juge Jade Bordeleau. Cette dernière entend bien prendre part à d’autres sélections pour se joindre de nouveau à Équipe Canada, cette fois pour le U-20. « En attendant, je joue pour le Programme Excellence Féminin (PEF), qui regroupe toutes les meilleures joueuses du Québec entre 14 et 18 ans », explique-t-elle.   

Toujours y aller au maximum

Lorsqu’elle a commencé à jouer au soccer, elle n’avait pas d’objectif particulier. « Mais j’ai toujours voulu aller le plus haut possible dans mes performances. Je veux me rendre le plus loin possible en tenant compte de mes capacités », exprime-t-elle.

Actuellement, elle s’occupe à parfaire son anglais, puisqu’elle s’en va étudier à l’université de la Caroline du Nord. « Je suis inscrite en biologie, mais je vais continuer à jouer au soccer avec le Wolf Pack de NC State », révèle Jade Bordeleau. Ce qui ne l’empêchera pas de participer aux sélections d’équipe Canada dans le U-20, car elle a bien l’intention de participer à d’autres coupes du monde.

Chose certaine, le Wolf Pack de NC State est sûrement très heureux de compter dans ses rangs une des meilleures joueuses canadiennes.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média