Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Guide des fêtes

Retour

30 novembre 2022

Gilles Bordonado - gbordonado@medialo.ca

« Chaque dollar investi ici crée des emplois ici »

GUIDE DES FÊTES

2922local

©courtoisie

Guillaume Tremblay, préfet de la MRC Les Moulins et maire de Mascouche.

Parler d’achat local avec Guillaume Tremblay, préfet de la MRC Les Moulins et maire de Mascouche, c’est prêcher avec un convaincu.

Sans nier l’apport en emplois des grandes surfaces appartenant à des entreprises qui sont toutefois fréquemment propriétés hors du Québec, le premier magistrat a une pensée particulière pour les commerces de la MRC Les Moulins qui sont propriétés d’entrepreneurs souvent résidents de la région.

« Bien des petits commerces d’ici ne l’ont pas eu facile au cours des trois dernières années et il est essentiel de les soutenir, car chaque dollar investi ici crée de la richesse et des emplois ici. En achetant dans ces entreprises pour gâter nos proches en cadeaux ou pour recevoir, on fait une différence qu’il ne faut pas négliger », de dire d’entrée de jeu M. Tremblay.

Ce dernier évalue d’ailleurs que de tels achats ont des retombées locales importantes, contrairement au commerce en ligne sur des plateformes étrangères, pourtant en pleine croissance : « Le commerçant et la commerçante d’ici s’investissent dans le milieu. Ils embauchent des gens d’ici, ce qui favorise la qualité de vie de ces employés qui n’ont pas à se déplacer vers Montréal. De plus, très souvent, ils soutiennent des initiatives locales comme la guignolée ou une équipe sportive. Le commerce d’ici, souvent familial, a cette préoccupation, ce que l’entreprise étrangère d’achat en ligne n’a pas. Quand vient le temps de consommer des biens et des services, il faut soutenir cet engagement », d’ajouter le préfet.

L’achat local, une priorité

D’ailleurs, les deux villes de la MRC Les Moulins se sont donné quelques outils pour favoriser l’achat local sans alourdir le fardeau fiscal des contribuables. « Notre règlement de gestion contractuelle possède une clause privilégiant l’achat local, c’est-à-dire dans la MRC Les Moulins, et ce, dans le cadre d’octroi de contrats de gré à gré. Essentiellement, notre règlement prévoit que nous devons opter pour un fournisseur local lorsque l’écart de prix n’excède pas 5 % de plus que le meilleur prix soumis par un fournisseur. La règle demande de solliciter les prix d’un minimum de trois fournisseurs pour s’assurer cependant du meilleur prix possible », précise le maire Tremblay.

Cette disposition s’applique également pour l’achat durable, alors que les deux municipalités moulinoises peuvent privilégier un fournisseur détenant une qualification en lien avec le développement durable, toujours en tenant compte du maximum de 5 % d’écart.

L’engagement de la MRC pour la valorisation de l’achat local s’articule aussi par le soutien à une foule d’initiatives. Parmi celles-ci, la Chambre de commerce et d’industrie Les Moulins, le Gala Vision, le Reflet économique du journal La Revue et à la présente campagne.

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média