Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

29 novembre 2023

Laureen Peers - lpeers@medialo.ca

Terrebonne rend hommage à Aimé Despatie

Inauguration

Le 20 novembre dernier, la Ville de Terrebonne a rendu hommage à Aimé Despatie en dévoilant le nouveau toponyme de la passerelle du barrage des Moulins.  

« Aujourd'hui est un jour à "marquer d'une pierre blanche" comme mon papa aimait tant qualifier ces jours où l'inédit et le particulier cassaient la routine à l'ordinaire des jours », a souligné Marie-France Despatis. « Nous assistons à la cérémonie officielle de dénomination de la passerelle qui porte désormais le nom de Aimé Despatie, mon vénéré papa. J'ajouterais qu'outre son nom, elle porte aussi son caractère: droit, solide, au-dessus des tumultes, affranchi des remous qui passent, protecteur aussi. » 

Mme Despastis a d’ailleurs mentionné avoir adressé en 1979 la demande d’une désignation au comité de toponymie qui l’a retenu pour l’inscrire dans sa banque en 2022.  

« Nous sommes fiers d’annoncer que la passerelle portera désormais le nom de passerelle Aimé-Despatie, s’est exprimé le maire Mathieu Traversy. M. Despatie a été un grand ambassadeur pour la Ville de Terrebonne, notamment en créant l’un des plus importants hebdos locaux indépendants au Québec, La Revue de Terrebonne, en 1959. Par ce geste, nous souhaitons faire rayonner la mémoire d’un homme remarquable et impliqué dans sa communauté ». 

2823_ACTU_Illumination Passerelle Aimé Despatie

©Ferlandphoto – chasseur d’images – Ville de Terrebonne

De gauche à droite : Lucie Lecours, députée de Les Plaines, Gilles Bordonado, François-René Despatie-L’Écuyer, Marie-France Despatis, Mathieu Traversy, maire de Terrebonne, Marc Lincourt, Claude Martel ainsi que l’arrière-petit-fils d’Aimé Despatie, Léon.

Natif de Terrebonne, Aimé Despatie fut journaliste, éditeur, historien autodidacte et écrivain entre les années 1950 et 1990, grand défenseur du patrimoine local ainsi que de la culture, et intervenant engagé dans la communauté terrebonnienne.  

Il a notamment fondé le journal Le Courrier de Terrebonne dès 1946 ainsi que La Revue de Terrebonne en 1959, en plus d’être membre fondateur de plusieurs organismes, dont la Caisse populaire (1950), la Chambre de commerce des jeunes (1950), la bibliothèque municipale (1965), le Club optimiste (1967) et la Société d’histoire de Terrebonne (1975). M. Despatie a également été un acteur important dans la classification du site de l’Île-des-Moulins par le ministère de la Culture et un ardent défenseur du patrimoine local. 

« Aimé Despatie était un homme de lettres, un homme de conviction qui a fait avancer plusieurs projets importants de sa ville comme journaliste, éditeur et citoyen qui avait une grande affection pour sa ville. C’était un grand protecteur du patrimoine de Terrebonne à qui l’on doit en partie la sauvegarde de l’Île-des-Moulins, mais aussi du Vieux-Terrebonne », a confié Gilles Bordonado sur l’homme qu’il considérait comme son mentor. 

2823_ACTU_Inauguration passerelle Aimé Despatie

©Ferlandphoto – chasseur d’images – Ville de Terrebonne

Le barrage des Moulins a été illuminé au son des Cowboys Fringants afin de rendre également hommage à Karl Tremblay.

Barrage des Moulins 

Par la suite, la Ville de Terrebonne a dévoilé le dernier legs de son 350e anniversaire en illuminant le barrage des Moulins au son des Cowboys Fringants. « Karl Tremblay a marqué de nombreuses générations et nous a fait connaître une Fête nationale historique à l’occasion de notre 350e anniversaire. Nous avons profité de l’événement pour saluer l’homme et son œuvre », a ajouté le maire. 

Des centaines de personnes réunies ont pu ainsi découvrir cette mise en lumière inspirée par le rythme de la rivière et le mouvement perpétuel de la chute d’eau. Il est d’ailleurs expliqué qu’en intégrant les dernières technologies en matière d'éclairage, le barrage évoluera au gré des saisons et des événements, mais sera également interactif avec les usagers sur la passerelle Aimé-Despatie grâce à des capteurs de mouvement. Cette nouvelle installation ludique fera redécouvrir les textures de l'eau et en fera voir de toutes les couleurs. 

Commentaires

30 novembre 2023

Jean-Guy Coutu

Félicitations pour ce geste! Monsieur Despatie le mérite grandement et un gros merçi à Marie-France pour l`hommage fait à son père. Que de souvenirs pour moi lorsque je le rencontrais dans son garage transformé en bureau sur la rue Théberge.

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média