Carrières dans votre région Avis de décèsÉdition Électronique Rabaischocs.com

Recherche

Recherche par terme

Journaliste

Date de parution

_

Catégories

Actualité

Retour

08 février 2024

Un bilan positif pour une première un Canada

Distribution d’objets à usage unique

3924Bilan usage unique

©Gracieuseté

Le maire Mathieu Traversy et la cheffe de section – Gestion des matières résiduelles de la Ville de Terrebonne, Geneviève Rivard, devant le système centralisé mis en place par les Galeries de Terrebonne pour laver la vaisselle réutilisable de tous les restaurants de la foire alimentaire.

La Ville de Terrebonne dresse un bilan positif des quatre mois d’application du Règlement 868 régissant la distribution d’objets à usage unique sur son territoire, alors que près de 90 % des commerçants concernés s’y sont conformés en adoptant des pratiques plus écoresponsables.

En effet, ce règlement, adopté le 1er septembre 2023, a pour objectif de restreindre le nombre de contenants, d’emballages, de sacs d’emplettes et d’autres objets à usage unique distribués par les commerçants sur le territoire de Terrebonne afin de réduire les impacts environnementaux associés à l’utilisation très courte de ces objets.

Des 365 commerces terrebonniens visés par le règlement, 320 se sont jusqu’ici conformés à la réglementation en vigueur depuis septembre dernier. D’autres sont à finaliser leur transition. Il s’agit d’entreprises de tailles variées, allant de commerces locaux jusqu’aux grandes chaînes de restauration nationale.

« Grâce aux efforts mis en place par les commerçants pour se conformer au Règlement 868, Terrebonne est devenue un modèle pour ses pairs sur le plan de la réduction de la distribution des objets à usage unique. Nous sommes en effet la première Ville au Canada à demander que les commerçants sur notre territoire servent leurs clients dans une vaisselle réutilisable en salle à manger. Pour y parvenir, nous avons notamment bien informé et soutenu financièrement commerçants et restaurateurs pour faciliter leur transition vers ces changements significatifs. Aujourd’hui, nous sommes très fiers de leur participation et de leur implication ! Sans leur apport, nous n’aurions pu parvenir à de tel résultat », a tenu à souligner le maire de Terrebonne, Mathieu Traversy.

« L’application du Règlement 868 a de nombreux effets positifs. En plus de réduire considérablement l’enfouissement des objets à usage unique, il a pour effet de diminuer la collecte de ces matières ainsi que leur triage. Ultimement, son application a des impacts directs sur l’environnement, avec la conservation des ressources naturelles, la protection de la biodiversité et l’amélioration de la qualité de l’air. De plus, et nous en sommes très fiers, il participe au développement d’une culture de responsabilité environnementale au sein de notre communauté, tant auprès de la population qu’après des commerçants et restaurateurs », a renchéri le conseiller municipal Marc-André Michaud, président de la Commission de la transition écologique et de l’environnement.

L’accompagnement : la clé du succès

La bonne application du Règlement 868 qui régit la distribution d’objets à usage unique à Terrebonne est le fruit d’un important travail de communication et de collaboration entre la Ville et les commerçants sur le territoire. Ainsi, en plus d’une aide financière de 123 753 $ en 2023 aux commerces concernés, la Ville de Terrebonne a entrepris une démarche cohérente, incluant des rencontres avec les commerçants, des séances de consultation, des tournées d’accompagnement ainsi qu’une phase de transition.

« La clé du succès de cette nouvelle réglementation réside dans l’accompagnement fait aux commerçants par les employés municipaux. Ils ont accompli un travail fantastique et je tiens à les en remercier », a conclu le maire. (KD)

Commentaires

Inscrivez votre commentaire

Politique d'utilisation Politique de confidentialité

Agence Web - Caméléon Média