Au-delà de 100 000 $ pour la francophonie

Karine Limoges
Au-delà de 100 000 $ pour la francophonie
Rémon Boulerice, gérant et conjoint de Véronic DiCaire, Rachel Gauthier, présidente de l’Open Véronic DiCaire, Véronic DiCaire et Rhéal Leroux, président de la Fondation Véronic DiCaire. (Photo : Judith Gauthier Photographe)

3e ÉDITION DE L’OPEN VÉRO

La chanteuse et imitatrice Véronic DiCaire s’est arrêtée dans la région à l’occasion d’un amical tournoi de golf au bénéfice de sa fondation éponyme le lundi 15 juillet.

Comme par les années précédentes, l’Open Véro a rassemblé quelque 280 golfeurs, dont plus de 100 femmes, au prestigieux Club de Golf Le Mirage de Terrebonne. L’objectif de 100 000 $ a été atteint et même dépassé, puisque 102 000 $ ont été récoltés. Les fruits de cette collecte serviront à soutenir la francophonie dans la région natale de l’artiste et dans l’ensemble du Canada par le biais de projets culturels et éducatifs. Également, une partie des fonds sont destinés à la Fondation de la Cité collégiale en Ontario, dont DiCaire est porte-voix. Par ailleurs, 10 000 $ seront versés en bourses pour deux étudiants de la Cité collégiale. «Je suis franco-ontarienne et la francophonie est vraiment un aspect important de ma culture, malgré le fait que nous devons être ouverts sur le monde. Pour moi,la Fondation Véronic DiCairepermet de supporter une langue, mais aussi une culture et une éducation propres aux francophones, ce qui ne doit pas se perdre. J’ai moi-même reçu l’aide et le support nécessaires dans ma jeunesse, donc c’est encore plus stimulant de pouvoir faire ma part, d’encourager et de soutenir les jeunes à mon tour!» Avant de reprendre le chemin de Las Vegas où elle tient l’affiche de «Voices», Véronic DiCaire a offert une prestation sur scène en soirée au Mirage.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar