Au secours des trois grandes îles

Au secours des trois grandes îles
\N

Après avoir consulté le rapport soulignant la valeur écologique des trois grandes îles de la rivière des Mille Îles, publié il y a quelques jours par l’organisme Sauvons nos trois grandes îles, Mathieu Traversy souhaite réitérer sa volonté de protéger cet habitat. Le député de Terrebonne appuie donc les recommandations émises dans le rapport, lesquelles visent à mettre ces îles en réserve, et il insiste sur l’importance d’agir rapidement dans ce dossier. Il demande ainsi au ministre du Développement durable, de l’Environnement et des Parcs, Pierre Arcand, de prendre l’engagement clair de respecter les cinq recommandations du rapport. «La mise en réserve seule ne garantit rien. Il faut s’assurer que le gouvernement prenne un engagement formel afin d’assurer la mise en place de réelles mesures de conservation. Ces îles ajoutent une plus-value à la biodiversité de la rivière des Mille Îles et leur mise en réserve permettrait à coup sûr de protéger les espèces qui y vivent, notamment l’aigle royal, l’esturgeon jaune et la tortue géographique, toutes en péril, ainsi que les érables noirs de la forêt ancienne de l’île aux Vaches», a-t-il indiqué. Il rappelle que le programme du Parti Québécois présente une volonté d’uniformiser les lois et règlements sur la protection des milieux naturels et des milieux humides sur la biodiversité et de s’assurer que ce cadre réglementaire soit respecté par les autorités municipales et les acteurs privés. (VT)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar