Benoît Cardinal maintenant accusé de meurtre prémédité

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
Benoît Cardinal maintenant accusé de meurtre prémédité

HOMICIDE DE JAËL CANTIN

D’abord accusé du meurtre non prémédité de sa conjointe, Jaël Cantin, tuée dans sa résidence de Mascouche à la mi-janvier, Benoît Cardinal est maintenant accusé de meurtre prémédité. Derrière les barreaux depuis son arrestation, il y a deux mois, l’homme de 33 ans fait désormais face à la plus grave accusation du Code criminel à la suite de nouvelles preuves recueillies dans le cadre de l’enquête policière.

Il y a donc eu arrêt des procédures dans le premier dossier de cour et un autre a été ouvert lors d’une très brève comparution qui se tenait au palais de justice de Joliette, le 12 mars. Une ordonnance de non-publication nous empêche d’en dévoiler plus pour l’instant. Le retour en cour de Benoît Cardinal est prévu le 17 avril. Le 16 janvier en matinée, les policiers ont été appelés à la résidence de la famille de six enfants, située sur le chemin des Anglais à Mascouche. Sur place, ils ont trouvé l’homme et la femme, aussi âgée de 33 ans, blessés. Tous deux ont été transportés à l’hôpital, où le décès de la mère de six enfants a été constaté. Le conjoint a été arrêté plusieurs heures plus tard et a comparu le lendemain du drame. Ce dernier aurait d’abord tenté de faire croire que le couple avait été victime d’une violation de domicile, une piste qui a été étudiée pendant quelques heures, puis écartée. (JMG/Photo : Facebook)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar