Besoin urgent de préposés d’aide à domicile

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
Besoin urgent de préposés d’aide à domicile
La Coopérative d'aide à domicile Les Moulins recherche plus que jamais des préposés.

Même avant la COVID-19, la Coopérative d’aide à domicile Les Moulins vivait des enjeux de main-d’œuvre et des difficultés sur le plan du recrutement. La pandémie a exacerbé cette problématique pour la coopérative qui lance un appel à tous afin de pourvoir plusieurs postes de préposés.

Fondée en 1997, l’entreprise à but non lucratif offre aux aînés, aux personnes handicapées ainsi qu’aux adultes en perte d’autonomie des services d’aide domestique comme l’entretien ménager, la lessive, les courses et la préparation de repas. Des services d’assistance personnelle au quotidien sont aussi disponibles pour l’aide au lever et au coucher, ainsi que pour l’alimentation et l’hygiène.

Or, l’entreprise qui embauche actuellement une centaine de préposés pour desservir plus de 1 250 clients est à bout de souffle. « Nous avons besoin d’au moins 5 à 10 préposés pour l’aide domestique et pour l’assistance personnelle, explique en entrevue le directeur adjoint de la coopérative et responsable du recrutement, Mathieu Brière. Nous avons la capacité d’augmenter de façon significative notre nombre d’employés. »

Les aspirants préposés qui soumettent une candidature intéressante recevront un appel très rapidement, assure-t-il.

Sécuritaire

Difficile pour M. Brière de quantifier l’impact qu’a eu la pandémie sur le recrutement, mais il croit que certaines personnes qui auraient aimé poser leur candidature ont hésité à le faire et hésitent encore aujourd’hui, en raison du contexte.

« Nous n’offrons pas un environnement dangereux. Par exemple, aussitôt qu’un client présente un symptôme de la COVID-19, nous n’envoyons pas de préposé », affirme M. Brière. Cette personne est plutôt prise en charge par le réseau de la santé.

La coopérative travaille aussi constamment de concert avec le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière pour connaître les mesures à mettre en place et les consignes à suivre au fur et à mesure que celles-ci évoluent.

La coop fournit aussi à ses employés une trousse contenant un masque, des lunettes et/ou une visière, ainsi que des gants.

Nombreux avantages

Par ailleurs, M. Brière estime que les conditions de travail sont intéressantes.

Le salaire horaire d’entrée des préposés à l’aide domestique est de 16,50 $, tandis que celui des préposés en assistance personnelle est de 18,35 $. Pour les gens voulant donner des services d’assistance personnelle, une formation de six semaines axée précisément sur la réalité de la coopérative est requise avant de se retrouver sur le terrain à temps plein. Mais ladite formation est rémunérée, souligne Mathieu Brière.

De plus, des postes permanents sont offerts dès le départ, sans quart de nuit, avec la promesse d’obtenir deux journées de congé consécutives, dont un samedi ou un dimanche.

Toutefois, c’est surtout dans le temps de qualité qu’il peut passer avec le client qu’un préposé est gagnant sur toute la ligne. « On entend souvent des employés du réseau dire : « On court. On ne peut pas prendre du temps de qualité avec les personnes. » Ceux qui se rendent à domicile ont ce temps. Nos employés de longue date nous disent toujours : « Jamais je ne reviendrais en arrière » », argue-t-il.

On peut joindre la coopérative, qui dessert tous les secteurs de la MRC, au 450 966-4446 ou consulter son site web au www.coopdesmoulins.ca.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar