Bonne année communautaire

Photo de Gilles Fontaine
Par Gilles Fontaine
Bonne année communautaire
Le temps d’un dîner de style

Près d’une trentaine de personnes et d’organismes partenaires ont accepté l’invitation du comité de vie associative de la Coopérative de Solidarité le Chez-Nous du Communautaire des Moulins afin de célébrer le Nouvel An communautaire, une première édition.

Le temps d’un dîner de style potluck (repas-partage), qui illustre bien l’entraide dans le milieu communautaire, les invités ont pu échanger sur l’année passée et sur celle qui vient. Ça se passait le 1er avril à la coopérative.

«Pour plus de 80 % des organismes, le 1er avril se veut le premier jour l’année financière. On profite de l’occasion pour dire “bye-bye 2018-2019” et se préparer à entamer la nouvelle année», nous explique Mélissa Moffette, directrice du Chez-Nous du Communautaire.

«C’est aussi un moyen, ajoute-t-elle, pour faire connaître le milieu communautaire et le travail coopératif. Car c’est ce que font les organismes, travailler ensemble.»

De nouveaux prix

Mélissa Moffette a également dévoilé quatre nouveaux prix qui seront remis lors de la prochaine assemblée générale annuelle de la Coopérative de Solidarité. «Chaque année, nous remettons deux prix, le prix Louise-Auger, octroyé à l’employé par excellence du milieu communautaire, et le prix Andrée-Martel pour reconnaître le bénévole par excellence de l’année. Dès la prochaine assemblée, nous remettrons quatre autres prix à l’administrateur, au projet, au partenaire et à l’organisme par excellence de l’année. Le travail que le milieu communautaire effectue est énorme et il est important de le souligner.»

La directrice mettra aussi en place un système de reconnaissance des années de service des personnes qui œuvrent dans le milieu, soit les employés et les bénévoles, «comme peuvent le faire les entreprises», rapporte-t-elle.

«En fait, il s’agit de valoriser leur apport aux organismes communautaires. On va souligner les 5, 10, 15 ans et plus, comme pour les entreprises, et tout sera remis à l’assemblée annuelle», conclut Mme Moffette.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar