« C’est le parti de Martine, sans Martine » – Luc Thériault

« C’est le parti de Martine, sans Martine » – Luc Thériault
\N

Les cinq députés formant Québec Debout à la Chambre des communes ont pris acte de la démission de Martine Ouellet comme chef du Bloc Québécois, sans toutefois réintégrer le parti. «Au lendemain de la démission de Martine Ouellet, on est toujours devant le BQ de Martine. Les orientations qu’elle a données au parti sont toujours là», a soutenu Luc Thériault, député de Montcalm. «Nous sommes sortis justement parce que l’aile parlementaire a gommé la déclaration de principes de 2014 en ne mettant l’accès que sur la souveraineté du Québec», a-t-il ajouté en se référant aussi à la question à laquelle devaient répondre les militants quant à la promotion de la souveraineté. M. Thériault et les autres députés de Québec Debout voient dans l’appui de 65 % des militants du BQ à la promotion de l’indépendance du Québec la mainmise de l’ex-chef du BQ, Martine Ouellet. Pour Luc Thériault, seul Québec Debout fait passer les intérêts du Québec en priorité. «On se retrouve donc aujourd’hui avec une offre politique à Ottawa où les intérêts de la population québécoise ne sont une priorité pour personne. Le Parti libéral, le Parti conservateur et le NPD travaillent pour les intérêts du Canada d’abord. Le Bloc travaille pour la promotion de l’indépendance d’abord. Mais il n’y a personne pour qui ce sont les Québécois d’abord. C’est pourquoi nous avons fait le choix de Québec Debout», a affirmé le député de Montcalm. (GF)

Partager cet article

Commentez l'article

avatar