Cinq ans d’amour pour les enfants de l’école St-Louis

Coïncidence ou prémonition? C’est le 14 février, jour de la Saint-Valentin, qu’a été célébré le cinquième anniversaire de la Fondation Bon Matin Jeannine Cossette, qui distribue plus de 200 collations-dépanneur chaque jour aux élèves de l’école Saint-Louis, à Terrebonne.

Éric Ladouceur

Visiblement très heureuse d’avoir accompli tout ce travail avec son équipe de bénévoles, «ses grands-parents d’emprunt» comme elle le répète souvent, Jeannine Cossette a profité de l’occasion pour tenir une petite fête en l’honneur des nombreuses personnes qui ont soutenu la Fondation Bon Matin.

Parmi celles-ci, la députée Jocelyne Caron a été la première à recevoir une plaque témoignant de son implication. «Elle a été la première auprès de qui je suis allée quêter de l’argent. Et ç’a été aussi la première à m’en donner», a raconté M. Cossette lors de sa présentation.

Adam Bucci, du Canadian Tire, Benoît Gravel, de la boutique Espace Bell, Chantal Crevier, des Galeries Terrebonne, les médias, Chantal Longpré, directrice de l’école Saint-Louis ainsi que plusieurs autres personnes ont aussi été remerciées par la présidente de la Fondation.

Mme Cossette a rendu un vibrant hommage à tous ses bénévoles qui, chaque matin, «ont le même sourire sur les lèvres et la même attention envers les enfants. Sans vous, nous n’aurions pas pu tenir cinq ans», a souligné Jeannine Cossette, qui a réservé un merci tout spécial pour Jean-Paul Chaput, vice-président de la Fondation, et Thérèse Martin, secrétaire-trésorière.

Un merci tout spécial aussi est allé aux élèves du Collège Saint-Sacrement qui ont donné plusieurs heures de leur temps afin d’aider dans les différentes tâches. «Leur aide est grandement appréciée», a-t-elle ajouté.

«Merci à toi, Jeannine, parce que chaque jour, tu nous remplis le cœur d’amour et l’estomac de bonnes collations.» – Les 700 élèves de l’école Saint-Louis.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar