« Construire le Terrebonne de demain »

Photo de Jean-Marc Gilbert
Par Jean-Marc Gilbert
« Construire le Terrebonne de demain »
Marc-André Plante a déjà une idée bien précise de ce que le conseil municipal et lui veulent réaliser en 2019. (Photo : archives)

Collaboration, planification et développement : voilà les trois thèmes autour desquels Marc-André Plante orientera sa prise de décisions avec les membres du conseil municipal pour l’année 2019, la deuxième de son mandat comme maire, pour «construire le Terrebonne de demain».

Employés, citoyens et élus seront mis dans le coup avec la création du Bureau des citoyens. «Nous voulons améliorer leur expérience, pour qu’elle soit la plus positive possible», indique le maire. Il refuse d’avancer une date pour son lancement, mais précise que les conseils de quartier, promis en campagne électorale, découleront de l’arrivée de ce bureau.

Le terme «planification» réfère quant à lui à la vision 2025 issue du processus de transformation organisationnelle amorcé par le dépôt du rapport produit par l’École nationale d’administration publique l’an dernier. «L’optimisation de nos services passera par les technologies de l’information», affirme le maire, donnant comme exemple l’acquisition, au coût de 1,8 M$, d’un logiciel de gestion financière qui permet d’économiser énormément de temps.

L’optimisation passera aussi par la création d’un nouvel hôtel de ville, autre projet sur lequel le conseil municipal et l’administration plancheront en 2019.

Un autre de ses principaux chevaux de bataille sera la création d’un bureau de projets spécifique à la Rive-Nord, attendu par Québec, puisque le développement du 8e parc industriel de Terrebonne dépend de la mobilité durable. «Il ne pourra pas y avoir de parc industriel s’il n’y a pas de développement sur le plan de la circulation.»

Dossiers chauds

Pour ce qui est des dossiers chauds de longue haleine, le maire continue de travailler en coulisses pour que certains se règlent, dont l’élargissement de la route 337. «J’ai confiance que 2019 sera une bonne année pour annoncer quelque chose», avance-t-il. L’étude concernant la circulation et le stationnement dans le Vieux-Terrebonne, la médiation dans le dossier des terrains de l’ancien site de Pièces d’autos Brady ainsi que l’évaluation de l’état de tous les bâtiments appartenant à la Ville de Terrebonne font aussi partie du menu pour les 12 prochains mois.

Partager cet article
GPAT

Commentez l'article

avatar