COVID-19 : 84,6 % des Moulinois infectés ont moins de 60 ans

Par Jean-Marc Gilbert et Pénélope Clermont
COVID-19 : 84,6 % des Moulinois infectés ont moins de 60 ans
84,6 % des cas de COVID-19 touchent les moins de 60 ans dans Les Moulins, une différence supérieure de 27,3 % avec ce qu'on observe dans l'ensemble du Québec.

Parmi les 932 cas positifs de COVID-19 qu’on dénombrait dans la MRC Les Moulins le 6 mai, 84,6 % touchaient les moins de 60 ans. Une proportion beaucoup plus importante que ce qui était observé dans l’ensemble de la province à pareille date.

En effet, selon des données obtenues par le journal La Revue de la part du Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière 788 des 932 cas positifs de COVID-19 alors recensés dans la région l’avaient été chez des Moulinois de moins de 60 ans.

Les 40-49 ans étaient particulièrement touchés, selon ces données, avec 260 cas, représentant 27,9 % de ceux-ci. Le CISSS ajoutait que 366 des cas confirmés parmi les résidents de la MRC Les Moulins sont des travailleurs de la santé, soit 39,3 % des cas.

Finalement, toujours en date du 6 mai, seulement 69 des Moulinois testés positifs, soit 7,4 %, habitaient des résidences pour aînés publiques ou privées.

Notons que la proportion des personnes infectées à Terrebonne et Mascouche respecte globalement la démographie des deux villes. Selon des chiffres de l’Institut de la statistique du Québec datant de 2019, la population de la MRC Les Moulins était composée à 86 % de personnes de moins de 65 ans.

On ne peut cependant pas dire que la province respecte cette même logique. Dans toute la province, les personnes de moins de 65 ans représentent 80 % de la population. Or, dans l’ensemble du Québec, toujours selon les données du 6 mai, 57,3 % des cas de COVID-19 touchaient la population des moins de 60 ans, une différence de 27,3 % avec ce que l’on observe dans la MRC.

Réactions

La publication de ces données a fait réagir. Questionné par TVA Nouvelles sur la possibilité d’accélérer le déconfinement ici, le directeur régional de santé publique, le Dr Richard Lessard, ne voyait pas d’un bon oeil cette option. « Pas trop vite ! On préfère voir venir les choses. Quand on regarde les moins de 60 ans, on s’aperçoit que les gens ne sont pas malades. Mais on est très près de Laval, où les problèmes sont très importants », a-t-il répondu.

Le maire Marc-André Plante a pour sa part ajouté que « le virus est dangereux, mais surtout pour les plus de 70 ans et les gens avec un système immunitaire plus faible ».

Il a aussi été appelé à commenter sur les ondes du 98.5 FM. « La bonne nouvelle est que nos aînés respectent les consignes de confinement depuis deux mois, a-t-il ajouté. Plusieurs travailleurs se rendent à Laval et à Montréal. Avec le déconfinement et la réouverture des chantiers de construction, on peut s’attendre à ce qu’il y ait peut-être une recrudescence de cas au cours des prochaines semaines. Il est donc d’autant plus important que nos concitoyens ne baissent pas la garde et maintiennent le respect des consignes gouvernementales. »

Bilan du jour

Dans le bilan dévoilé jeudi par le CISSS de Lanaudière, les 932 cas signalés dans Les Moulins représentent une hausse de 61 cas en 48 heures.

En ce qui concerne le bilan des villes, le nombre total de cas est de 724 à Terrebonne et de 208 à Mascouche, respectivement 43 et 18 cas de plus que mardi.

Ailleurs dans Lanaudière, on fait état de 736 cas dans L’Assomption (+41), de 511 dans Joliette (+26), de 207 dans de D’Autray (+11), de 186 dans Montcalm (+9) et de 125 dans Matawinie (+2).

On dénombre par ailleurs dans la région 108 décès, 5 de plus qu’il y a deux jours. Au total, 50 personnes sont hospitalisées, 12 de moins que mardi, dont 9 sont aux soins intensifs, 4 de moins que mardi.

Le nombre de personnes rétablies a augmenté de 85 en 48 heures, pour un total de 1 263.

Partager cet article

5
Commentez l'article

avatar
3 Fils de commentaires
2 Réponses de fil
0 Abonnés
 
Commentaire avec le plus de réactions
Le plus populaire des commentaires
4 Auteurs du commentaire
Pénélope ClermontKarlKarinePierre Vigneault Auteurs de commentaires récents
Pierre Vigneault
Invité
Pierre Vigneault

Quand on prend la peine de bien les analyser, ces tableaux permettent de se faire une idée très précise de la situation. Bravo pour ces infos très pertinentes!

Pénélope Clermont
Administrateur
Pénélope Clermont

Merci Pierre! Bonne journée.

Karine
Invité
Karine

Moi depuis le début, j’écoute Dr. Harouda et je me concentre sur le nombre de décès et d’hospitalisation. Au final, dans 6-9 mois, ( bon sûrement plus !) ça se peut très bien que la moitié de la population ait contracté le virus. Allons-nous nous en sortir, c’est bien plus ça moi qui m’inquiète du haut mes 43ans. Ferais-je partie des statistiques, de l’exception qui confirme la règle?!
Bref, le nombre de cas infectés m’importe peu en comparaison des tranches d’âges avec complications/décédé.

Karl
Invité
Karl

« 84.6% des cas sont dans la population des moins de 60 ans »

et

« dans l’ensemble du Québec ce sont 57,3 % des moins de 60 ans qui sont infectés »

Ne sont pas la même statistique! Un compare cette population à l’ensemble des cas tout âge confondu, l’autre compare COVID + vs COVID – a l’intérieur du même groupe d’âge.

Pénélope Clermont
Administrateur
Pénélope Clermont

Bonjour Karl,

Vous avez raison. C’est notre formulation de phrase qui était déficiente. La correction a été apportée. Dans l’ensemble du Québec, 57,3 % des cas de COVID-19 touchent les moins de 60 ans.