COVID-19 : Le bilan des ressortissants pris à l’étranger monte à 34

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
COVID-19 : Le bilan des ressortissants pris à l’étranger monte à 34
Jade Castonguay et son conjoint, Pierre-Philippe Tremblay, font partie des Terrebonniens coincés au Pérou. (Photo : courtoisie)

MISE À JOUR

Alors qu’on annonçait la présence de 18 Moulinois confinés à l’étranger à cause de la pandémie de COVID-19, vendredi midi, la liste tenue par les députés fédéraux de Terrebonne et de Montcalm, Michel Boudrias et Luc Thériault, s’est allongé durant le week-end.

En début de soirée, le 21 mars, on recensait 27 Moulinois souhaitant être rapatriés de l’étranger. Le nombre est monté à 34 dans la journée de lundi. On retrouvait alors 30 Terrebonniens répartis au Maroc (2), en Nouvelle-Zélande (2), au Pérou (7), en République dominicaine (2), en Espagne (2), en Algérie (9), au Sri Lanka (1), aux Philippines (1) et au Mexique (4). On ajoutait à cela 4 Mascouchois pris en Espagne.

Dans le lot des résidents de Terrebonne, dont la situation est suivie de près par le député fédéral Michel Boudrias, une intervention du Canada était nécessaire au Maroc, au Pérou, en République dominicaine, en Espagne, en Algérie et aux Philippines. Les autres, tout comme ceux de Mascouche, avaient un vol à venir. Ils espéraient évidemment que tout se passe sans embûches.

Notons que le Canada déploie présentement des mesures pour rapatrier ses ressortissants coincés à l’étranger. « Le défi logistique et diplomatique est grand », avait reconnu M. Boudrias vendredi. Certains pays, comme le Pérou, ferment leurs frontières.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar