COVID-19 : Pas de propagation au CPE Clair-Soleil à Mascouche

Photo de Pénélope Clermont
Par Pénélope Clermont
COVID-19 : Pas de propagation au CPE Clair-Soleil à Mascouche
Les tests effectués auprès des enfants et des éducatrices qui avaient été en contact avec le cas déclaré se sont tous avérés négatifs, aux dires de Nancy Chamberland, directrice du CPE.

Le Centre intégré de santé et de services sociaux (CISSS) de Lanaudière a confirmé, le 14 mai en début de soirée, qu’un cas de COVID-19 avait été « déclaré » au CPE Clair-Soleil à Mascouche. Aucun autre cas n’aurait cependant été recensé à cet établissement depuis.

Les autorités ont indiqué la semaine dernière que la Santé publique était active dans l’enquête et que les personnes en lien avec ce cas avaient été jointes et étaient isolées. « Pour le moment, il n’est pas envisagé de fermer ce CPE. La santé publique poursuit son enquête en ce moment », précisait jeudi soir Pascale Lamy, adjointe au PDG-relations publiques et chef du service des communications par intérim au CISSS de Lanaudière.

Il semblerait que la situation en soit restée là puisque les tests effectués auprès des enfants et des éducatrices qui avaient été en contact avec l’enfant infecté se sont tous avérés négatifs, aux dires de Nancy Chamberland, directrice du CPE, ce que confirme le CISSS de Lanaudière. Les éducatrices ayant subi ces tests sont d’ailleurs de retour au boulot depuis le 18 mai.

Mme Chamberland ne connaissait pas la date à laquelle l’enfant avait obtenu son diagnostic, mais elle a indiqué que cela faisait au moins 14 jours que celui-ci ne s’était pas présenté dans les installations du CPE.

Partager cet article

Commentez l'article

avatar